Création et développement de la Croix-Rouge française

Création de la Croix-Rouge française

Création de la Croix-Rouge française

Avec le temps, notre œuvre trouvera des applications de tous genres et des développements aussi précieux qu’inattendus. Ainsi se prononçait Henry Dunant le 25 mai 1864 lors de la réunion de constitution de la Croix-Rouge française, sous le nom de Société de secours aux blessés militaires (SSBM). Deux autres sociétés viendront s’associer à son action : l’Association des dames françaises en 1879, et l’Union des femmes de France en 1881.

Des infirmières de la Croix-Rouge pendant la première guerre mondiale

Histoire du bénévolat à la Croix-Rouge française

Le bénévolat est la pierre angulaire de l’engagement associatif. Dés ses origines, la Croix-Rouge l’a érigé comme l’un des 7 principes fondamentaux sous le vocable « volontariat », défini comme acte librement consenti : « Il est un Mouvement de secours volontaire et désintéressé ».


Pendant la seconde guerre mondiale : les infirmières de la Croix-Rouge

Femmes, un combat pour l’engagement

Lorsque l’on évoque le rôle des femmes dans l’histoire de la Croix-Rouge française, la première image est celle l’infirmière de 1914-1918 ; une image d’Épinal qui a traversé les époques. On sait moins les décennies de ténacité et d’abstraction qu’il leur a fallu pour atteindre cette reconnaissance.