Journée internationale des personnes disparues : toujours plus de familles retrouvent leurs proches disparus grâce au site Trace the Face

Publié le 30/08/2017

Genève (CICR) – Plus de personnes retrouvent des proches portés disparus grâce au site web Trace the Face de la Croix-Rouge, destiné à aider les familles de migrants disparus lors de leur trajet vers l’Europe.

« Mes parents sont en vie ! » s’écrie Setara, une jeune Afghane, dans le bureau de la Croix-Rouge danoise, après avoir appris que ses parents ont été retrouvés. Elle avait été séparée de sa famille lors de son arrivée en Grèce, dix-huit mois plus tôt.

Sitara a retrouvé son père et son frère en Allemagne grâce à Trace the Face, une initiative du Comité international de la Croix-Rouge (CICR) et de Sociétés nationales européennes de la Croix-Rouge.

À l’occasion de la Journée internationale des personnes portées disparues, le CICR et certaines Sociétés nationales de la Croix-Rouge en Europe souhaitent sensibiliser le public aux souffrances endurées par les migrants et leurs familles qui recherchent des êtres chers disparus. Chaque année, des milliers de migrants disparaissent au cours de leur trajet vers l'Europe.

Il est encourageant de noter que cette année plus de personnes ont retrouvé des membres de leur famille via Trace the Face que durant toute l'année 2016. Trace the Face est un site web (www.tracetheface.org) qui permet aux familles de consulter une galerie de photos de personnes à la recherche de proches disparus, et de renouer contact si elles venaient à y reconnaitre leur proche. Afin de publier son portrait, il faut contacter les bureaux de la Croix-Rouge le plus proche. En 2017, Trace the Face a déjà aidé 21 personnes à retrouver des membres de leur famille, contre 19 personnes pour toute l’année 2016.

Plus de 3 000 personnes ont posté leur photo sur le site Trace the Face, disponible désormais en sept langues. La plupart sont originaires du Moyen-Orient, de l'Afghanistan, de l'Afrique de l'Ouest et de la Corne de l'Afrique. Depuis cette année, des délégations du CICR en Afrique et en Asie, ainsi que des Sociétés Nationales non-européennes de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge se sont mises à contribuer à Trace the Face, ce qui accroît son efficacité.

Lors de la Journée internationale des personnes portées disparues, pensez à aider les familles dans l’angoisse de ne pas savoir où se trouve leur proche, et faites connaître le site web Trace the Face et la page Facebook.

Au sujet de Tracetheface.org
 
www.tracetheface.org est un site web géré par le Comité international de la Croix-Rouge et les membres de la Fédération internationale de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge. Aujourd'hui, 38 délégations du CICR et Sociétés nationales de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge participent à ce programme en Europe, en Afrique, en Asie et en Amérique du Nord. D'autres vont bientôt s’y joindre.
 
Trace the Face permet aux personnes qui recherchent un proche disparu de télécharger une photo d’elles-mêmes et d’avoir ainsi plus de chances d'être reconnues. Pour publier leur photo en ligne, ces personnes doivent se rendre au bureau le plus proche de la Croix-Rouge, du Croissant-Rouge ou du CICR. Seules leur photo et la nature de leur lien de parenté avec la personne disparue seront publiées, toutes les autres informations, comme le nom et leur lieu d’habitation, resteront confidentielles. Un back office commun accessible uniquement aux services de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge contient également des données sur les personnes recherchées afin de permettre des recoupements entre les différents pays et d’augmenter les concordances possibles. Plus de 4 500 personnes ont sollicité de l’aide pour retrouver des membres de leur famille disparus.