Comprendre le droit international humanitaire

Comprendre le droit international humanitaire

Même la guerre a des limites. Guidé par ce principe, le DIH vise à préserver une certaine humanité au cœur des conflits. Le DIH incarne une conciliation entre nécessités militaires et principe d’humanité.

Qu’est ce que le Droit International Humanitaire (DIH) ?

Il s’agit d’un droit pragmatique : il se fonde sur la réalité des conflits.
Le DIH est un ensemble de règles visant, en temps de conflit armé, à protéger les personnes qui ne participent pas ou plus aux hostilités, et à limiter les méthodes et les moyens de faire la guerre afin d’en atténuer les effets.
Les règles du DIH s'appliquent à tous les conflits armés, quelles que soient leurs origines ou leurs causes. Elles concernent toutes les parties au conflit quelle que soit la partie qui a engagé les hostilités.

Que protège le DIH ?

Les personnes :

  • ne participant pas aux hostilités : la population civile, le personnel humanitaire, sanitaire et religieux, les journalistes …
  • ne participant plus aux hostilités : les combattants blessés, naufragés ou malades, les prisonniers de guerre

Le DIH offre aux femmes et aux enfants une protection supplémentaire qui tient compte de leurs besoins spécifiques.

Certains biens :

  • les biens auxquels le droit international accorde une protection contre des attaques ou autres actes hostiles (destruction, représailles, capture, confiscation etc.). Par exemple : les biens à caractère civil et biens culturels, les unités et les moyens de transport sanitaire…