Réveillon du 24 décembre : la prévention s’invite dans la hotte du Père Noël

Réveillon du 24 décembre : la prévention s’invite dans la hotte du Père Noël
Publié le 17/12/2020

Lors de la conférence de presse du 10 décembre 2020, le Premier ministre, Jean Castex, aux côtés du ministre de l’Intérieur, Gérald Darmanin, et du ministre des Solidarités et de la Santé, Olivier Véran, a expliqué à la population générale les nouveaux dispositifs gouvernementaux mis en place à partir du 15 décembre. Cela afin de réduire le risque – toujours très présent sur l’ensemble des territoires – de la propagation de l’épidémie de Covid-19. En effet, le nombre d’infections quotidiennes est toujours important, en dépassant chaque jour les 10 000 cas recensés. Cet état de fait a conduit les autorités à faire évoluer les mesures envisagées par le président de la République, Emmanuel Macron, et exprimées lors de son allocution du 24 novembre.


Un confinement levé mais une situation toujours tendue

À partir du 15 décembre, le confinement est levé, cependant, un couvre-feu est appliqué de 20 heures à 6 heures. Toutefois, une exception a été prévue pour le réveillon du 24 décembre, permettant ainsi aux familles de se retrouver. La Croix-Rouge française, auxiliaire des pouvoirs publics et acteur majeur de la prévention, en Métropole comme en Outre-mer et à l’international, invite chacun et chacune – de 7 à 77 ans et au-delà – à ne pas baisser la garde pendant ce moment festif et convivial.


Que faire avant le 24 décembre ou en cas de doute

  • Rester chez soi et s’isoler si l’on a eu des contacts avec une personne positive au Covid-19, mais aussi si l’on a été testé positif depuis moins de sept jours, si l’on attend des résultats de tests, ou que l’on présente des signes d’infection.
  • Faire un test de dépistage en cas de contact récent avec une personne infectée au Covid-19, ou si des symptômes apparaissent.
  • Limiter les contacts la semaine qui précède le réveillon, par exemple, en privilégiant, si possible, le télétravail.
  • En amont, lors des invitations, respecter la jauge maximale de six adultes au total.

Nos recommandations pour un réveillon en toute sécurité

  • Le chiffre maximal de six adultes présents devra être maintenu pendant l’intégralité de la soirée.
  • Ranger les vestes, manteaux, sacs, etc. à l’écart des zones partagées, dès l’arrivée sur le lieu de la réception.
  • Porter un masque en dehors du repas et proscrire toute forme d’accolade ou d’embrassade.
  • Respecter une distance d’un mètre cinquante à deux mètres entre chaque invité, à tout moment de la soirée.
  • Se laver les mains régulièrement, à l’arrivée, entre les plats, etc., avec de l’eau et du savon ou du gel hydroalcoolique.
  • Aérer les pièces où sont reçus les convives pendant quelques minutes, toutes les heures.
  • Ne pas servir le repas sous la forme d’un buffet et ne pas partager sur la table les bouteilles, les salières et poivrières, la vaisselle, les couverts, etc.
  • Ne pas partager son verre ou son assiette, éviter de se passer les plats, ne pas se servir dans les plats avec ses propres couverts.
  • Ne pas fumer ou vapoter à l’intérieur de la maison ou de l’appartement où se déroulent les festivités.
  • Éviter de parler ou de chanter fort, car les émissions de virus sont plus importantes si le ton de la voix est élevé, éviter également de danser.

Et si l’on faisait autrement…

Il existe des alternatives au traditionnel réveillon familial, comme une promenade en forêt, dans un parc, sur la plage ou en pleine nature. On peut aussi organiser la fête de Noël sous la forme d’un goûter l’après-midi, ce qui limitera les temps de contact entre les convives. La visioconférence peut également être une solution pour réduire, voire éviter totalement les interactions physiques entre les personnes. D’autre part, certains pourront choisir de fêter Noël plus tard dans l’année. Tout est possible, à partir du moment où l’on respecte les règles de base de distanciation physique. Soyons imaginatifs, laissons notre créativité s’exprimer pour que ce Noël, vraiment pas comme les autres, soit une réussite pour toutes et tous, dans des conditions de sécurité sanitaire optimales.

Benjamin Lagrange


 

 
Illustration : Freepik
Motion design : BeFree