La mobilité durable et solidaire par le premier Institut de Formation Croix-Rouge en Normandie !

La mobilité durable et solidaire par le premier Institut de Formation Croix-Rouge en Normandie !
Publié le 09/11/2021

L’Institut Régional de Formation Sanitaire et Social Croix-Rouge de Normandie développe sur ses territoires d’implantation une démarche de mobilité partagée et solidaire, dans le but de faire émerger de nouvelles solutions de mobilité, à la fois pour les étudiants qu’elle forme et accompagne dans leur insertion professionnelle, et plus globalement pour d’autres publics résidant aux alentours de ses établissements qui rencontrent des difficultés pour se déplacer en toute autonomie. Décryptage du projet et des solutions mises en place.

Le projet Croix-Rouge Mobilités

Créé en 2017, l’IRFSS Normandie regroupe 3 établissements implantés sur les communes de Bois-Guillaume, d’Alençon et de Mondeville. Des difficultés de mobilité sont rencontrées sur ces territoires par les élèves et étudiants, mais aussi par d’autres publics ou populations vivant à proximité des établissements qui auraient sans doute besoin d’accéder à des solutions alternatives à la voiture individuelle. Assez d’arguments pour positionner la structure comme un acteur de la mobilité sur son territoire, au travers d’un projet Croix-Rouge Mobilités.

Les solutions que souhaite développer l’établissement sont :

  • Le covoiturage : basé sur une communauté parmi les 550 étudiants et les équipes salariés
  • L’autopartage : grâce à la mise à disposition d’un véhicule de sa flotte aux personnes qui peuvent l’utiliser pour 48h maximum
  • Le transport solidaire : en lien avec les équipes bénévoles du territoire et toute personne souhaitant s’engager, pour accompagner les personnes ne pouvant se déplacer seules

Le contact, le travail relationnel, les liens intergénérationnels créés par ce type d’activité avec des publics en difficulté viendront aussi enrichir l’expérience d’apprentissage des étudiants, tout en apportant des solutions de mobilité solidaires aux personnes.

Un véhicule en autopartage pour débuter

Depuis septembre, un véhicule Croix-Rouge Mobilités est mis en autopartage par le site d’Alençon. Suite à un événement de lancement réalisé en septembre et en lien avec le Centre Social Edith Bonnem, ce véhicule a déjà été prêté à Mr G. sur une journée afin de réaliser un déplacement professionnel.

crmob2
 

En lien avec les acteurs du territoire (mobilité, collectivités, centres médicaux ou sociaux…), le véhicule peut être utilisé par les étudiants, l’équipe salariée, et plus largement les habitants d’Alençon ou des communes avoisinantes. Au-delà de l’autopartage, ce véhicule a également pour objectif de permettre le transport solidaire, grâce à la communauté de conducteurs solidaires en cours de construction.

Un projet pédagogique pour créer une communauté de conducteurs solidaires

Dans le cadre du projet pédagogique nommé ISIC, c’est une équipe de 4 étudiantes en 2ème année d’Assistants de Service Social (ASS2) sur le site d’Alençon qui, tout au long de l’année scolaire, travaille sur les questions de mobilité solidaire et durable.

Enquête de mobilité sur le territoire, rencontre avec les acteurs locaux, lien avec la Délégation Territoriale Croix-Rouge, sensibilisation et mobilisation de leurs pairs sur la thématique… Un programme riche et passionnant qui permettra à ces étudiantes en formation sociale de mieux appréhender le lien entre les problématiques de mobilité et d’inclusion tout en mobilisant un premier noyau de communauté locale sur 1 année, dans un cadre d’apprentissage et de formation, accompagné à la fois par l’équipe nationale Croix-Rouge Mobilités et l’équipe pédagogique de l’IRFSS Normandie !

crmob3

Fantine, Glwadys, Léane et Emerence, étudiantes en ASS2 et porteuses du projet ISIC Croix-Rouge Mobilités au sein de l’IRFSS Normandie

Mais aussi : un véhicule au gaz naturel !

Par ailleurs, l’IRFSS de Normandie a signé un partenariat avec le Territoire d’Énergie Orne à Valframbert (Orne), pour tester un véhicule fonctionnant au gaz naturel (BioGNV). Il s’agit ni plus ni moins du gaz des réseaux de ville mais compressé afin de représenter seulement 1% de son volume de base.

Pour information : le bioGNV est obtenu de la méthanisation de déchets organiques divers et parfois combinés : ordures ménagères, boues des stations d’épuration, produits agricoles et tontes des espaces verts, résidus de l’industrie agroalimentaire ou de la restauration collective, etc. Il est composé à plus de 81 % de méthane.

Ce carburant est nettement moins polluant avec 95% de particules fines en moins par rapport au diesel et 25% de CO2 en moins par rapport à l’essence et 10% par rapport au diesel. Le bioGNV permet une empreinte carbone nulle, les végétaux permettent d’absorber la quantité de CO2 rejetée par le véhicule. Le bioGNV est un carburant aussi sûr que l’essence ou le diesel. Le coût de ce véhicule n'est pas plus élevé qu'un véhicule dit "classique".

Ce véhicule est également beaucoup moins bruyant et permettra aux volontaires Croix-Rouge de réaliser tous leurs trajets quotidiens !

Une dynamique complémentaire et qui s’inscrit parfaitement dans cette volonté de l’IRFSS Normandie de changer ses habitudes de mobilité pour se diriger vers des solutions plus respectueuses de l’environnement.