11 Novembre 2021 : la relève du drapeau

11 Novembre 2021 : la relève du drapeau
Publié le 10/11/2021

© Croix-Rouge française / Délégation territoriale du Val-de-Marne

Pour la première fois depuis 4 ans, les combats faisant rage entre les français et les allemands peuvent s’interrompre : c’est l’armistice de 1918. En cette date anniversaire, nous nous remémorons les 18 millions de morts de la Première Guerre mondiale.

Engagée dès les premières heures dans ce conflit, avec notamment 68000 infirmières mobilisées auprès des civils et des militaires, la Croix-Rouge est depuis 103 ans présente aux commémorations officielles. Ces cérémonies organisées chaque année rendent hommage aux soldats de la Grande Guerre, auprès des quelques 30 000 monuments aux morts édifiés dans les villes et villages français.

Pour perpétuer le devoir de mémoire, la délégation territoriale du Val-de-Marne de la Croix-Rouge française développe un programme destiné à former des jeunes “porte-drapeaux”, âgés de 12 à 17 ans. 

La première promotion des jeunes porte-drapeaux sera d’ailleurs présente à Alfortville ce jeudi 11 novembre 2021, pour la cérémonie commémorative officielle aux côtés de la population et des élus.

Le ravivage de la Flamme

Particulièrement active durant la Grande Guerre, la Croix-Rouge française a, elle aussi, payé un lourd tribut avec plus de 350 infirmières tuées et 2 500 blessées.

En ce jour de commémoration de l'armistice de 1918, la cérémonie la plus importante a lieu place de l'Etoile, sous l'Arc de Triomphe : il s’agit du ravivage de la flamme.

Depuis 1923, le Comité de la Flamme sous l'Arc de Triomphe a la responsabilité, chaque soir à 18h30, de raviver la Flamme sur la tombe du Soldat inconnu et la mémoire de tous les combattants tombés au champ d'honneur.

Le 18 février 1928, ce sont les infirmières de la Croix-Rouge française qui offrent au Comité de la Flamme son premier drapeau, lors d’une cérémonie sous l’Arc de Triomphe. 

C'est ce drapeau qui, désormais, flotte chaque soir en mémoire des combattants.

La Croix-Rouge française  est elle-même autorisée, chaque année, à raviver la Flamme sur la tombe du Soldat inconnu. Le drapeau national de la Croix-Rouge française est ainsi déployé à cette occasion très particulière.

Sur sa cravate sont épinglées les médailles de la Légion d'honneur et la Croix de guerre, dont l'association a été décorée en 1946 pour ses actions durant la Seconde Guerre mondiale, ainsi que la médaille d'or du Service de santé de l'armée.