Amérique centrale : la Croix-Rouge française met en place une opération d’urgence après le passage de deux ouragans

Amérique centrale : la Croix-Rouge française met en place une opération d’urgence après le passage de deux ouragans
Publié le 20/11/2020

Les 3 et 16 novembre, l’Amérique centrale a été frappée par deux ouragans d’extrême intensité, Eta et Iota, respectivement de catégorie 4 et 5 (sur une échelle de 5). Sept pays de la région ont été profondément dévastés et, en réponse aux Sociétés nationales de ces États, le Mouvement international de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge a lancé un appel à la solidarité. A travers la mobilisation de sa Plateforme d’Intervention Régionale Amériques Caraïbes (PIRAC) et avec le déploiement au Honduras d’une équipière de réponse aux urgences, la Croix-Rouge française contribue activement aux opérations de soutien.  


Le 3 novembre, l’ouragan Eta a touché terre au Nicaragua avec des rafales de vent à plus de 300 km/h, charriant dans son sillage des pluies torrentielles. Le Nicaragua, le Honduras et le Guatemala sont les pays les plus affectés, par l’effet des vents puissants mais aussi par les nombreux glissements de terrain et inondations occasionnés. Même si le bilan des victimes est toujours en cours, on sait que près de 4 millions de personnes ont été touchées, plus de 300 000 familles ont été déplacées, de nombreuses infrastructures (hôpitaux, routes, moyens de communication, etc.) ont été détruites et les cultures ont été dévastées. Moins de deux semaines plus tard, le 16 novembre, l’ouragan Iota, de catégorie 5, a frappé à son tour l’Amérique centrale. Il a atteint la côte nicaraguayenne à seulement 25 kilomètres au sud du point d’impact d’Eta, suivant sur le continent une trajectoire très proche, traversant par conséquent des zones déjà hautement sinistrées et vulnérabilisées. L’accès aux communautés impactées est aujourd’hui encore très difficile, entravant l’évaluation des besoins et l’apport d’aide d’urgence aux populations.


Une opération d’urgence d’envergure

Le Mouvement international de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge a immédiatement réagi en soutien des Sociétés nationales et des populations des pays frappés. Dans ce contexte, la Croix-Rouge française s’est activement mobilisée. La Plateforme d’Intervention Régionale Amériques Caraïbes (PIRAC) de la Croix-Rouge française, acteur majeur du Mouvement en matière de gestion des crises et des catastrophes dans la Caraïbe, a notamment mis en place une opération d’urgence de grande envergure. Ainsi, près de 15 tonnes de biens humanitaires de première nécessité (bâches pour abris, couvertures, kits cuisine, kits nettoyage, jerricanes flexibles) ont été déployées jeudi 19 novembre vers le Honduras et le Guatemala, depuis les entrepôts de la PIRAC situés en Guadeloupe. Cette opération humanitaire a été mise en place par la PIRAC en coopération opérationnelle avec ses partenaires : le Centre de Crise et de Soutien (CDCS) du ministère de l'Europe et des Affaires Etrangères (MEAE), la Fondation CMA-CGM, qui a mis des containers à disposition, et la Marine nationale, qui a mobilisé le Bâtiment de Soutien et d’Assistance Outre-Mer (BSAOM) Dumont D’Urville pour acheminer l’aide d’urgence.


Parallèlement, afin de soutenir les opérations réalisées sur le terrain, la Croix-Rouge française a dépêché au Honduras une équipière de réponse aux urgences (ERU), initialement basée au Nicaragua, spécialiste en eau, hygiène et assainissement (EHA). Elle sera intégrée à l’équipe de douze personnes qui intervient en ce moment aux côtés de la Croix-Rouge du Honduras. Plusieurs stations de potabilisation vont aussi être déployées par le Mouvement international de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge. Objectif : apporter une eau potable à plusieurs milliers de personnes, ainsi que du matériel d'assainissement pour la construction de latrines et de douches.


Une saison cyclonique particulièrement active

La saison cyclonique 2020 aura été la plus active de l’histoire sur le bassin atlantique, avec 31 phénomènes cycloniques nommés à ce jour, surpassant l’année record de 2005 qui avait enregistré le passage de 28 cyclones. Ces événements, qui se sont déroulés dans le contexte de l’épidémie de Covid-19, accentuent encore la fragilité des Etats et des populations.


Dans la Caraïbe, la PIRAC est actuellement engagée sur deux autres opérations d’urgence en soutien aux Sociétés nationales Croix-Rouge de la région : la pandémie de Covid-19, d’une part, et une épidémie majeure de dengue, d’autre part. Autant d’actualités qui illustrent un environnement de crises sanitaires et de catastrophes naturelles qui s’intensifient, renforcées par les effets du changement climatique.