COVID-19 : Quand la Croix-Rouge œuvre pour l’inclusion numérique

COVID-19 : Quand la Croix-Rouge œuvre pour l’inclusion numérique
Publié le 17/12/2020

Les confinements ont mis au jour, de façon criante, les inégalités sociales et son corollaire, la fracture numérique. Un constat devenu un combat pour l’unité locale de Lille qui a initié une nouvelle activité : le prêt et le don de matériel informatique dédié au soutien scolaire.

Par Anne Dhoquois – Photos Pascal Bachelet


« Je suis heureuse », dit Hounayda, 10 ans, en regardant Margaux et Bassima, toutes deux en service civique à l’unité locale de Lille, lui apporter un ordinateur rien que pour elle. Hounayda est en CM2 et cela fait plusieurs années qu’elle est accompagnée dans ses devoirs par des bénévoles au local de la Croix-Rouge française, à raison de deux séances par semaine. Mais ça, c’était avant, au temps où le présentiel n’était pas un sujet et la fracture numérique, pas une priorité. « On l’avait quand même en tête car c’est une action promue par les instances nationales », précise Ismaël Berkoun, président de l’unité locale de Lille. L’année 2020 a accéléré le processus. « Durant le premier confinement, on a proposé un suivi à distance à la quinzaine d’enfants des écoles primaires de Lille-Moulins concernés par l’aide aux devoirs ainsi qu’aux adultes suivant des cours de français. On a été surpris par l’ampleur de la fracture numérique », poursuit-il. Alors, face à des familles en difficulté ou trop nombreuses pour se partager sereinement l’unique ordinateur ou smartphone en leur possession, l’unité locale décide d’agir. « On s’est dit qu’on allait transformer les difficultés en opportunités et devenir facilitateur pour obtenir du matériel informatique et des clés 4G pour résoudre les problèmes de connexion. C’est aussi un moyen pour nous de garder un lien avec les enfants accompagnés », explique Ismaël.

012_DSC_8740

Aussitôt dit, aussitôt fait. Il prend contact avec d’autres structures spécialisées, telle que Emmaüs Connect et une association locale qui œuvre dans le reconditionnement informatique et fait un don de 4 ordinateurs. Ismaël se lance également dans la recherche de subventions. Grâce au soutien des instances nationales qui financent le développement d’actions en faveur de l’inclusion numérique et du groupe Engie, l’unité locale de Lille fait également l’acquisition de matériel neuf. En tout, c’est une quinzaine d’ordinateurs fixes et portables, de tablettes et de webcams qui peuvent être distribués ou installés à l’unité locale après le passage entre les mains expertes d’un informaticien. « A terme, nous organiserons des initiations au numérique pour les adultes et les enfants car s’ils ne maîtrisent pas les outils, cela renforce les inégalités face à d’autres plus aguerris et, si nous le pouvons, nous poursuivrons le don et le prêt pour les familles le plus dans le besoin », espère Ismaël.


Lutter contre le décrochage scolaire

Mais en ces temps de confinement, il faut parer aux urgences. Suite à un état des lieux du matériel et de la connexion des familles du quartier dont les enfants sont accompagnés, cinq ménages et huit enfants dont jugés prioritaires. Une tournée est alors organisée sur deux mercredis de novembre et décembre. Une tournée qui passe donc par la maison de Hounayda, qui ne perd pas une miette de l’installation de son ordinateur et des explications dispensées par Margaux, la jeune volontaire. La petite fille se tait mais ses yeux brillent. Il faut dire que l’aide aux devoirs sur le smartphone de sa mère devenait ingérable. Roger de Jaeger, référent de l’accompagnement à la scolarité à l’unité locale de Lille, explique : « Avant, les enfants devaient envoyer une photo de leurs devoirs puis on se parlait via Whatsapp. Grâce au don ou et prêt de matériel, on peut partager l’écran, travailler dans un coin plus calme, etc. ». Bref, Hounayda va pouvoir se faire aider de façon plus qualitative et, comme le résume sa maman, Fatima, « ça fait plaisir ».

Ce jour-là, deux autres familles recevront leur nouvel équipement. Moins dans le besoin, elles bénéficient d’un prêt de tablette pour un mois, le temps du confinement. Là encore, le soulagement et la joie se lient sur les visages des enfants comme de leurs parents. « C’est vraiment bien ! » s’exclame Maalouf, un des heureux récipiendaires. « Ça aide les familles comme nous. On en avait vraiment besoin pour que nos enfants ne décrochent pas à l’école ».


Bouygues Telecom x Croix-Rouge française

Bouygues Telecom effectue un « don de giga » symbolique du 1er décembre 2020 au 4 janvier 2021. A travers cette opération, Bouygues Telecom s’engage, avec la Croix-Rouge française, en faveur de l’inclusion par le numérique et pour améliorer le pouvoir d’achat des personnes que nous accompagnons en mettant à disposition 10.000 smartphones neufs et 20.000 forfaits de 20 Go gratuits pendant 24 mois.

À partir du 15 janvier 2021, les smartphones et forfaits seront disponibles : une partie sera destinée aux personnes accompagnées par la filière Lutte contre les exclusions de la Croix-Rouge française et l'autre partie sera disponible via son dispositif donateur (application de commande en ligne).


041_DSC_8292