Cool Globes Marseille 2010 l’art au service de l’environnement

Le Pr Mattei devant le Cool-Globe dédié à la Croix-Rouge française
Publié le 10/11/2010

La vente aux enchères des « Cool Globes » à Marseille, le 5 novembre, a permis de récolter 148.500 euros, dont la moitié sera reversée à la Croix-Rouge française pour ces actions en faveur de l’environnement.

Durant quatre mois, du 8 juin au 8 octobre dernier, 68 globes terrestres - des œuvres inédites - réalisés par des artistes de la région, ont été exposés dans les rues de la cité phocéenne. La totalité des globes a ensuite été rassemblée sur la place Bargemon, en plein cœur de la ville, pour l’exposition finale, du 30 octobre au 5 novembre et leur vente aux enchères.

cool globes 1

Pour la bonne cause

Les organisateurs ont choisi la Croix-Rouge française comme récipiendaire d’une partie des fruits de la vente aux enchères qui s’est déroulée le 5 novembre dernier, en présence des propriétaires des œuvres, des artistes, des partenaires et du président de la Croix Rouge française, le professeur Jean-François Mattei. Au total, 148500 euros ont été récoltés lors de cette vente dont la moitié des bénéfices reviendra à la Croix Rouge française. Ces fonds permettront en particulier de financer :

  • un projet local « Manger en protégeant sa planète » qui s’inspire du programme Croix-Rouge « Mieux Manger Mieux Vivre » en mettant l’accent sur des éco-gestes qui permettent de protéger l’environnement ; manger comme acte de citoyen responsable.
  • un projet international destiné à la population haïtienne qui subit actuellement une épidémie de choléra importante. La Croix-Rouge française va poursuivre voire accentuer la distribution d’eau potable dans les camps mais aussi dans l’Artibonite d’où est partie l’épidémie à cause d’un déficit d’eau potable précisément.
cool globe 2

« L’eau potable, c’est la vie sans maladie », a rappelé le Professeur Mattei, président de la Croix-Rouge française. En 2009, 40 millions de personnes ont dû fuir leur terre, à cause de problèmes de sécheresse ou de réchauffement climatique. Le premier principe de la Croix-Rouge est l’humanité. L’humanité prend en compte la condition de l’homme en tant que personne humaine dans son environnement. Dans un environnement sale, délabré, hostile, il n’y pas d’épanouissement humain. Les deux sont inextricablement liés.

cool globe 3


« Le Cool Globe aux couleurs de la Croix-Rouge rappelle aussi notre principe d’universalité. Nous avons partout les mêmes préoccupations et l’environnement constitue un défi majeur dans le monde. »