Crues dans les Alpes-Maritimes - La Croix-Rouge française mobilisée sur place lance un appel à dons

Publié le 05/10/2020

Vendredi 2 octobre, après la Bretagne, la tempête Alex s’abattait sur la région PACA provoquant des pluies torrentielles et des crues « hors normes » qui ont ravagé les Alpes-Maritimes dans l’arrière-pays niçois notamment. Dès le jeudi 1er octobre à l’annonce de la tempête, la Croix-Rouge française s’est mobilisée pour se tenir prête à intervenir. Aujourd’hui elle lance un appel à dons pour soutenir des dizaines de familles qui ont tout perdu.

Le bilan est dramatique pour de nombreux habitants des villages de la vallée de la Vésubie et de la vallée de la Roya dans l’arrière-pays niçois. Des dizaines de maisons ont été emportées par les flots et beaucoup d’autres sont en péril, de nombreuses routes et ponts sont toujours coupés, il n’y a plus d’eau, plus d’électricité et plus de moyens de communication, laissant ces villages isolés de tout. Un bilan provisoire fait état de 4 morts et une vingtaine de personnes disparues ou supposées disparues et les secours ont toujours du mal à atteindre les zones touchées. De nombreuses évacuations sont encore en cours.

Dès le jeudi 1er octobre, à l’annonce de la tempête Alex, la Croix-Rouge française a activé son centre opérationnel national pour coordonner l’ensemble des actions.

Depuis vendredi, l’association participe au Centre Opérationnel Départemental de la Préfecture des Alpes-Maritimes pour anticiper et prépositionner des moyens.

Dimanche 3 octobre, elle a installé des centres de gestion des moyens du site (CGS) sur les communes de Breil-sur-Roya et Roquebillière.

Plus de 150 bénévoles des Alpes-Maritimes rejoints par de nombreux volontaires de toute la France se sont mobilisés. Ils accueillent et accompagnent les sinistrés, dans des centres d’hébergement d’urgence, à Breil-sur-Roya, Menton, Biot, Mandelieu, notamment, mais également à l’aéroport de Nice avec la Cellule d’Urgence Médico-Psychologique où certains sinistrés ont été et sont encore évacués. Ils peuvent ainsi héberger, réconforter, écouter, orienter toutes ces familles qui ont tout perdu et leur permettre de reprendre contact avec leurs proches.

Les équipes vont également commencer des opérations « coup de main coup de cœur » pour aider à nettoyer et remettre les habitations en état.

A cette situation catastrophique s’ajoutent les problématiques liées à la Covid-19 pour lesquelles la Croix-Rouge française reste très vigilante sur toutes les mesures barrières à respecter et fournit les équipements indispensables aux personnes qu’elle accueille.

Le Président de la Croix-Rouge française, le professeur Jean-Jacques Eledjam, se rendra sur place mardi 6 octobre pour soutenir les volontaires engagés et faire le point sur les opérations en cours.   

L’accompagnement des sinistrés va durer dans le temps. Pour leur permettre de se reconstruire et pour continuer à mener ses actions, la Croix-Rouge française a besoin de la générosité de tous et lance un appel à dons.

Les dons peuvent être effectués sur le web : https://donner.croix-rouge.fr/tempete-alex/