Des besoins humanitaires persistants: les projets pour venir en aide à la Croix-Rouge centrafricaine

Des besoins humanitaires persistants: les projets pour venir en aide à la Croix-Rouge centrafricaine
Publié le 04/04/2022

Crise oubliée, conflits réguliers, populations fragilisées, besoins humanitaires persistants, la République centrafricaine (RCA) doit faire face à des défis immenses. C’est là que le Président de la Croix-Rouge française, Philippe Da Costa, a choisi de faire son premier déplacement international. C’est là aussi que se situe la plus importante délégation de la Croix-Rouge française et une des plus anciennes à l’international. Trois jours marqués par la visite des projets Croix-Rouge, de rencontres et d’échanges en compagnie de son homologue de la Croix-Rouge centrafricaine, Antoine Mbao Bogo et de la Secrétaire générale, Danielle Serefio-Feindiro.


Articulé autour de deux domaines principaux, la santé et la lutte contre les violences sexuelles et basées sur le genre, le Président a vu l’engagement de la Croix-Rouge française aux côtés de la Croix-Rouge centrafricaine à travers plusieurs projets:


Soigner les maux des victimes de violences

Les conflits réguliers qui ont touché ce pays ont généré des traumatismes physiques mais aussi psychologiques graves, particulièrement chez les femmes qui ont subi des violences sexuelles. Pour accompagner ces survivantes, la Croix-Rouge centrafricaine, avec le soutien des Croix-Rouge française et britannique, a construit un centre d’écoute qui accompagne ces femmes et permet, à travers des activités de sensibilisation et des ateliers ouverts à la population, de lutter contre les violences.


Lutter contre le VIH

Le VIH/Sida est l’une des principales causes de décès chez l’adulte qui touche le pays. A travers le Centre de traitement ambulatoire (CTA) et l’Unité nutritionnelle et d’information sur le VIH (UNIV), la Croix-Rouge accompagne 2 283 patients.

Outre le parcours de soins prodigués par les soignants au CTA, les patients ont également accès, grâce à l’UNIV,  à des groupes de parole, des repas communautaires ou encore des cours de couture qui y sont organisés par les volontaires de la Croix-Rouge centrafricaine pour atténuer les difficultés quotidiennes rencontrées par ces mêmes patients.

Par ailleurs, la Croix-Rouge française appuie le Ministère de la Santé Publique dans la lutte contre le VIH Sida et la Tuberculose en tant que principal récipiendaire du Fonds Mondial depuis 2018. Le Président, en présence du Ministre en charge de la santé, Dr. Pierre Somse, a signé le renouvellement de cet appui pour la nouvelle subvention du Fonds Mondial jusqu’en 2023.


Faciliter la formation des soignants

La formation des soignants est un enjeu capital dans le pays, c’est pourquoi la Croix-Rouge centrafricaine a créé l’Institut universitaire de formation paramédicale (IUFP) de Bangui. Cet institut délivre une formation de qualité grâce à la mise à jour des curricula, à la réhabilitation des bâtiments et à l’installation d’une bibliothèque et d’équipements numériques accessibles aux 600 étudiants formés chaque année.