Des étoiles plein les yeux pour les bénéficiaires de la Croix-Rouge d'Île-de-France

Des étoiles plein les yeux pour les bénéficiaires de la Croix-Rouge d'Île-de-France
Publié le 24/12/2019

Mercredi 11 décembre, la Croix-Rouge Île-de-France a convié 2500 personnes accompagnées à célébrer l’opération « Des Étoiles dans les Yeux » sous le chapiteau du Cirque Phénix à Paris. Interprété par la troupe Les Étoiles de Mongolie, le spectacle baptisé « Nomade » a réchauffé les cœurs et a mis des paillettes dans les yeux de tous.

"Des Étoiles dans les Yeux"

"Depuis qu’on a entouré la date de l’événement sur le calendrier, nos enfants sont surexcités, ils la regardent tous les jours et trépignent d’impatience !", sourit la maman de Chloé et Clément. "C’est un événement qui compte pour notre famille, cela nous fait beaucoup de bien de sortir de notre quotidien", renchérit-elle.



Dans le cadre de l’opération "Des Étoiles dans les Yeux" lancée par la Délégation régionale Île-de-France de la Croix-Rouge française, le cirque Phénix a été privatisé mercredi 11 décembre pour plus de 2500 personnes accompagnées par l’association. Une représentation exceptionnelle à laquelle plus de 60 bénévoles et salariés ont naturellement répondu présents. "Cela fait deux mois que je travaille à la préparation de l’événement et aujourd’hui c’est le bonheur de lire l’émerveillement sur le visage des enfants. Au quotidien, j’accompagne certains d’entre eux qui vivent dans une chambre d’hôtel avec leur famille… Je suis heureuse de les voir en dehors pour vivre cette expérience magique", témoigne Christine, bénévole.

Cette expérience inédite ravive également la mémoire de certains. "Pour moi le cirque est associé à mon enfance, ça me rappelle beaucoup de bons souvenirs. Et puis être ici avec toutes les personnes accompagnées par la Croix-Rouge et sentir cette joie autour de moi, ça me change les idées, je m’évade de mon quotidien", atteste Nicolas, hébergé au CHU de Melun.

PHENIX2

Une ambiance survoltée

Dans un joyeux brouhaha, familles démunies, enfants malades, personnes hébergées en EHPAD, dans des centres hospitaliers, dans des foyers de réinsertion ou encore dans des accueils de jour se côtoient et échangent des sourires en attendant le début du show.

Sur les gradins, les enfants ont la bougeotte. "J’ai trop hâte de voir le spectacle car c’est la première fois que je vais au cirque de ma vie. A part avec l’école, je ne fais pas vraiment de sortie à l’extérieur. Là je vais voir des acrobates en vrai !", s’exclame Doua, 10 ans. Même énergie pour Virginie, 27 ans, résidente de l’ESAT Le Tremplin situé à Marne-le-Vallée. "Quand on m’a proposé cette sortie, j’ai répondu oui sans hésiter ! Je ne sais pas du tout à quoi m’attendre, ça va être la surprise… C’est vraiment un beau cadeau de fin d’année qu’on nous a préparé".

PHENIX3

Une parenthèse enchantée

Les lumières s’éteignent. Les acrobates s’élancent sur scène et le public applaudit à tout rompre. Les numéros s’enchaînent sous les exclamations et les danses des plus jeunes qui n’hésitent pas à se lever de leur place pour bouger en rythme avec les artistes. Jonglage, cerceaux, lancer de poids, tir à l’arc ou encore sauts périlleux… les performers mongols sont copieusement acclamés par la foule. "C’est une belle parenthèse pour mon fils hospitalisé à l’IME de Clairefontaine. Cela lui permet de créer des souvenirs et s’ouvrir un peu au monde", note la maman d’Évan.

Pour sa part, Alain Pacherie, président fondateur du cirque Phénix revient sur un beau moment "Pendant l’entracte, une dame âgée est venue me dire qu’elle me voyait chaque année à la télévision présenter nos spectacles. Elle m’a serré la main en me disant qu’elle espérait secrètement avoir la chance de venir un jour ici. Aujourd’hui, c’est chose faite, et ça me remplit d’émotion. Cette journée est véritablement porteuse de sens". A voir les sourires grandioses sur les visages, on en est pleinement convaincus.