Dispositif d’urgence pour le Nord touché par une mini-tornade

Dispositif d’urgence pour le Nord touché par une mini-tornade
Publié le 04/08/2008

A Hautmont, où la préfecture a sollicité la Croix-Rouge pour héberger environ 300 sinistrés, la délégation départementale de la CRf a installé deux lots « Centre d’hébergement d’urgence » (CHU) et en a placé huit en pré-alerte dans les départements voisins. La capacité d'accueil est à présent portée à 330 personnes dans un premier CHU mis en place par la délégation du Nord (100 personnes), et 230 lits d'armée supplémentaires installés dans un second CHU (par les délégations de la Somme et du Pas-de-Calais).

Plus de trente volontaires CRf sont sur place depuis lundi 4 août, lendemain de la catastrophe.

040808_minitornade_2

Selon un bilan provisoire, trois personnes sont mortes et neuf autres ont été blessées. 450 foyers sont sinistrés et la mairie de Hautmont héberge d’ores et déjà une trentaine de familles dans un gymnase.

 

Mise à jour du 8 Août :

Après la phase d'urgence, c'est maintenant l'heure de l'évaluation précise des besoins de l'ensemble des familles sinistrées, "en rupture d'habitation". Un travail de fond est effectué par nos équipes pour évaluer, de manière méthodique et rigoureuse, les dégâts causés aux 500 foyers touchés. Cette évaluation devrait être terminée en fin de semaine prochaine.

Par ailleurs, la Croix-Rouge française accueille et coordonne, à la demande de la mairie de Hautmont, les 77 bénévoles spontanés ou en provenance d’associations humanitaires pour les affecter à des opérations de déblaiement, le tri des vêtements et la gestion d’une banque alimentaire.

 

Les intempéries annoncées pour ces dernières nuits n'ont heureusement pas causé de dommages supplémentaires et le travail post-urgence peut suivre son cours.

La mobilisation du grand public a été importante, notamment en termes de dons en nature et la mairie d'Hautmont, remerciant chaque donateur de sa générosité, indique ne plus souhaiter recevoir de don en nature supplémentaire jusqu'à la fin de la phase d'évaluation.