10. Alors pourquoi envisager un plan de sauvegarde de l’emploi ?

Publié le 04/05/2006

Ce plan concerne exclusivement des structures durablement déficitaires et pour lesquelles, malgré de nombreux efforts, nous ne parvenons pas à construire un projet d’avenir financé (9 sur 1 800). Ce constat exprime une inadaptation par rapport aux besoins que notre société, aujourd’hui, entend prendre en charge et financer. Si ces structures étaient autonomes, il y a longtemps qu’elles seraient fermées. Leur déficit cumulé – près de 6 millions d’euros, soit 1,5 fois le montant de la quête nationale annuelle ! – menace potentiellement l’association. Nous ne pouvons pas laisser de telles situations durer ; ce serait une faute irresponsable.