TOUS UNIS POUR LE LIBAN

TOUS UNIS POUR LE LIBAN
Publié le 30/09/2020

Jeudi 1er octobre, France télévisions et Radio France s'engagent aux côtés de la Croix-Rouge française pour soutenir le Liban, meurtri par les deux explosions survenues à Beyrouth, le 4 août dernier. Cette journée de mobilisation et de solidarité sera relayée lors des grands rendez-vous de l’information et se poursuivra par une soirée spéciale présentée par Nagui, Elise Lucet et Léa Salamé qui sera en direct depuis Beyrouth. Le temps fort de cette soirée exceptionnelle sera un grand concert à L’Olympia, sous la direction artistique d’Ibrahim Maalouf. Objectif de l’opération : collecter des dons, dont l’intégralité sera reversée à la Croix-Rouge française au profit de la Croix-Rouge libanaise et de la communauté des arts et de la culture.


L’énorme émotion suscitée par la catastrophe du 4 août dernier, en plein cœur de Beyrouth,  reste vive au sein de la communauté française. Au regard des liens historiques qui unissent la France et le Liban, France Télévisions et Radio France ont décidé d’organiser une journée spéciale de mobilisation et de solidarité,  “Tous unis pour le Liban”.


Information, sensibilisation et appel à dons

Emissions spéciales, débats, journaux télévisés… le Liban sera à l’honneur des différents rendez-vous de l’information en ce 1er octobre 2020 sur les antennes de France 2, France 5 et France Info, ainsi que sur les ondes de France Inter. France 24 et TV5 Monde diffuseront également le concert, sans oublier les relais sur le digital. « C'est une vraie alliance du service public pour obtenir un maximum d'écho et sensibiliser les gens sur les souffrances des Libanais et du Liban », explique la journaliste de France 2 et France Inter, Léa Salamé, envoyée spéciale à Beyrouth à l’occasion de l’événement. Elle et d’autres figures du service public animeront cette journée, dont le point d’orgue sera une soirée spéciale en direct de l'Olympia, à Paris. Un concert spécial, intitulé « Unis pour le Liban », organisé à l’initiative du musicien Ibrahim Maalouf, réunira de nombreux artistes parmi lesquels Vianney, Florent Pagny, Clara Luciani, Hiba Tawaji, Ycare, Pascal Obispo, Bernard Lavilliers, Matthieu Chedid, Sting ou encore Mika.


« Unis pour le Liban »

Le service public a choisi de s’engager aux côtés de la Croix-Rouge française qui sera le récipiendaire des dons collectés au cours de cette opération médiatique. Une partie des fonds sera reversée à la Croix-Rouge libanaise avec qui notre association œuvre sur le terrain depuis les premiers instants de la catastrophe du 4 août. En effet, la Croix-Rouge française - présente depuis 1993 au Liban - a immédiatement mobilisé des renforts sur place et lancé un appel à dons pour soutenir les actions d’urgence et à plus long terme de la Croix-Rouge libanaise*. Un plan d’action a été établi sur un an, nécessitant de réunir 109 millions d’euros. Or, les actions de soutien à la population dureront bien au-delà, au vu des destructions et de l’immensité des besoins.


Soutien à l’art et à la culture

A noter enfin qu’une partie des dons collectés sera dédiée à la communauté des arts et de la culture à Beyrouth via deux associations régionales, Culture Resource et AFAC (Fonds arabe pour les arts et la culture) – qui ont lancé une collecte de fonds internationale. Ces fonds contribueront à reconstruire ou réhabiliter des bâtiments et propriétés endommagés, à l’hébergement et au transfert de collections de valeur (photos, films, archives musicales, etc.) et à l’achat de matériel. Le fonds soutiendra également les artistes à titre individuel afin qu’ils puissent retrouver des conditions de travail décentes.

AFAC & Culture Resource Logos

* la Croix-Rouge, un acteur humanitaire incontournable au Liban

La Croix-Rouge libanaise, créée en 1945, compte 12 000 volontaires. Elle est le principal fournisseur de soins d’urgence pré-hospitaliers (service d’ambulances) et de services de transfusion sanguine au Liban.


Les actions de la Croix-Rouge libanaise :

Sur la base des besoins évalués, la Croix-Rouge libanaise vise, sur les 12 prochains mois à :

  • Aider financièrement 10 000 familles vulnérables
  • Aider à la reconstruction et au relèvement économique pour 4 000 familles
  • Fournir une assistance de base (colis alimentaires et d’hygiène) et des soins de santé primaires (médicaments, consultations, soutien psycho-social, etc.) auprès des personnes touchées par l’explosion
  • Continuer à répondre à la pandémie Covid 19 (transport et soutien à l’isolement)
  • Remettre en état et renforcer les services médicaux d'urgence
  • Fournir 50 000 unités de sang aux hôpitaux
  • Maintenir les programmes d’aide aux réfugiés syriens
  • Renforcer les capacités de la Croix-Rouge libanaise à répondre aux crises