Des réservoirs d’eau installés par notre équipe de réponse aux urgences

installation de réservoirs d'eau
Publié le 20/01/2010

Ce mercredi matin, l’équipe de réponse aux urgences (ERU) eau et assainissement a commencé à déployer des réservoirs d’eau souples sur des sites pré-identifiés au cours des évaluations menées ces dernières heures à Port-au-Prince.

Le premier réservoir a été disposé dans le quartier de Cité militaire, un des quartiers les plus pauvres de la ville, à proximité de l’aéroport, où, comme partout, les gens se sont rassemblés dans des regroupements d’abris de fortune. "Nous n’avons rien, ni nourriture, ni eau… Nous nous débrouillons comme nous pouvons", témoigne cet homme dont la maison a été complètement détruite.

L’école des sœurs salésiennes du quartier a ouvert ses portes à l’équipe de la Croix-Rouge française pour installer sur son toit, dans un premier temps, un réservoir de 5000 litres d’eau qui desservira la population des deux camps jouxtant l’école.

Jean-Michel, spécialiste en eau et assainissement, est parti avec une équipe de volontaires de la Croix-Rouge haïtienne, en première ligne sur toutes les opérations, pour installer ce matériel : réservoir, tuyaux, rampe de distribution. "On installe le réservoir aujourd’hui et un membre de l’équipe devra s’assurer de l’approvisionnement en eau qui sera distribuée par la compagnie des eaux locale", explique Jean-Michel.

L’installation sur le toit est périlleuse. "Tôt ce matin, nous avons ressenti une forte secousse, de magnitude 6. Ça peut trembler à tout moment, il ne faut pas traîner sur le toit du bâtiment", explique nerveusement Carlos, volontaire de la Croix-Rouge haïtienne, et dont l’entreprise de construction qui était proche du site s’est totalement effondrée mardi dernier.

Toute la journée, Jean-Michel et son équipe sont sur le terrain pour installer ce type de matériel à Cité militaire et dans d’autres quartiers. Pendant ce temps, les autres membres de l’ERU Croix-Rouge française poursuivent les évaluations à travers la ville et décident des sites pour le déploiement du matériel les jours prochains, en coordination avec la Croix-Rouge haïtienne et la Fédération internationale des sociétés de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge.

installation des rampes de distribution d'eau dans le camp

 

360 kits de secours distribués

Dans le même temps, l’équipe de réponse aux urgences relief (distribution d’articles de secours), déployée conjointement avec la Croix-Rouge du Benelux a commencé les distributions d’articles de secours (bâches, couvertures, kits cuisine et kits hygiène). "Hier, nous avons distribué plus de 350 kits familles (de 4 à 5 personnes), pour près de 1800 personnes. Aujourd’hui, nous poursuivons et allons distribuer 110 kits supplémentaires." Les conditions de sécurité sont un paramètre très important à prendre en compte et la réussite d’une opération de distribution dépend souvent de l’implication de la communauté, notamment pour informer et éviter les débordements de foule.

Laetitia Martin, déléguée info