Priorité abri : la distribution de tentes a commencé

Une démonstration de l'édification d'une tente sortie d'une shelter box par des membres de la Croix-Rouge
Publié le 08/02/2010

Vendredi 05 février, la distribution de tentes a commencé pour la Croix-Rouge française. Après la phase d’urgence et la distribution de bâches et de couverture permettant l’édification rapide d’abris de fortune pour parer au plus pressé, Les premiers abris pouvant résister à la saison des pluies sont distribués dans les quartiers de la commune de Delmas.

« Nous privilégions une distribution pour les petits rassemblements de personnes en pleine ville. Ce qui est plus compliqué qu’une distribution de masse mais beaucoup plus humain et au plus près des besoins de ceux qui ne souhaitent pas bouger », explique Caroline, coordinatrice des distributions.

50 familles ici, 90 familles là… Les lieux de distribution sont à la fois proches mais difficiles d’accès.
Un terrain en construction squatté, une petite place où se sont rassemblés les habitants de la zone…

Ce samedi sur Delmas, quatre sites sont servis. Comme pour toutes les opérations menées par la Croix-Rouge française, les volontaires de la Croix-Rouge haïtienne sont en première ligne.

A l’image de Shirley, 22 ans, étudiante et volontaire à la Croix-Rouge haïtienne depuis 2004 : « Nous travaillons avec les comités de gestion de ces camps et avec des volontaires de la communauté qui vont être chargés de monter les tentes, après démonstration », explique la jeune femme. « La tâche n’est pas simple car il faut sans cesse expliquer aux gens pourquoi on est là, ce que l’on fait, que nous distribuons en priorité aux familles avec enfants, femmes enceintes ou autres personnes particulièrement vulnérables. Il faut sans cesse faire baisser la tension, convaincre qu’il faut être patient et désamorcer les frustrations ».

La tente d'une "shelter-box" montée
La tente d'une "shelter-box" montée


Les volontaires assurent également le suivi des distributions, et 24 heures après, vérifient que les tentes (comptées et identifiées) n’ont pas été usurpées et servent bien la communauté ciblée.

Shelter-box
Shelter-box

Les « Shelter Box », du nom de l’ONG partenaire de la Croix-Rouge française, contiennent, hormis une tente pour 6 à 8 personnes, deux couvertures, 2 jerricans en plastique, 2 moustiquaires, une natte de sol et un petit kit de jeux coloriage pour les enfants. Alors que la saison des pluies menace et que l’abri reste l’une des priorités numéro un, 80 tentes ont été distribuées à Port-au-Prince.

Quelque 900 autres vont être données aux Haïtiens.