Inondations en France : la Croix-Rouge réagit en urgence

Novembre 2008 : inondations en France
Publié le 04/11/2008

Des crues dangereuses sont toujours prévues dans la Nièvre (58) ; la CRF est en alerte maximale. Dans les départements alentours où la décrue a eu lieu, l’heure est au nettoyage. En Saône-et-Loire, la distribution alimentaire se fait par bateau.

4/11 : Nièvre en alerte, Saône-et-Loire sous les eaux, nettoyage en Loire

5 départements restent en alerte crue orange selon Météo France : Nièvre, Puy de Dôme, Allier, Saône-et-Loire et Loire ; l’alerte est levée en Haute-Loire.

  • Nièvre (58) : les risques de crue sont toujours importants, les équipes CRF du département et alentours sont en alerte maximale.
  • Loire (42) : la Croix-Rouge française nettoie dès aujourd’hui une quarantaine d’habitations dans le cadre de « coups de main coups de cœur ».
  • Saône-et-Loire (71) : la décrue n’aura pas lieu avant la fin de la semaine, il s’agit donc de distribuer par bateau des denrées alimentaires, en collaboration avec les sapeurs-pompiers. Le CHU reste activé.

Nuit du 3 au 4 : Nièvre en alerte, retour à la normale

C'est à présent sur la Nièvre (58) que la plus grande attention est portée, la préfecture ayant annoncé des crues de plus de 3 mètres sur les sites de Decize, Nevers, La Charité sur Loire et Cosne sur Loire.
Les équipes de secouristes présentes dans les départements alentours sont aussi mises en alerte, car la crue pourrait atteindre le niveau de celle de 2003.
Autres départements : retour à la normale
6 départements du centre de la France restent en alerte orange Météo France : Nièvre, Puy de Dôme, Allier, Saône-et-Loire, Puy-de-Dôme, Loire, et Haute-Loire ; la Croix-Rouge française reste vigilante.

  • Loire (42) :les 3 CHU sont désactivés, du soutien psychologique et de l'aide au déblaiement sont prodigués au victime ;
  • Saône-et-Loire (71) : la crue est toujours en cours, de nombreuses voies d'accès sont fermées ; un CHU est actif et 20 bénévoles aident au retour à la normale ;
  • Haute-Loire (43) et Lozère (48) : fin des actions.

Nuit du 2 au 3 : hébergement d'urgence

Dans la nuit du 2 au 3, cinq CHU (centres d’hébergement d’urgence) ont été mis en place et accueilli plus de 100 sinistrés :

  • trois dans la Loire (42), ils ont accueilli 58 personnes ;
  • un dans le Rhône (69) : 20 personnes accueillies ;
  • un dans la Saône-et-Loire (71) : 30 personnes accueillies.

Dans la Loire, département le plus touché, des opérations « Coup de main Coup de cœur » et du support psychologique aux victimes ont été prodigués.
Avec plus d’un mètre d’eau par endroits, de nombreuses habitations et commerces ont été souillés et de nombreux véhicules transportés et renversés par les crues.