Inondations exceptionnelles

Inondations exceptionnelles
Publié le 19/06/2013

Les fortes pluies qui se sont abattues sur la France mardi 18 juin ont provoqué une montée des eaux sur plusieurs communes de Haute-Garonne, des Pyrénées-Atlantique et des Haute-Pyrénées. Notre association, engagée aux côtés des pouvoirs publics, apporte son soutien aux populations touchées par ces conditions climatiques exceptionnelles.

A Bagnères de Luchon (31), dans le cadre du Plan de Sauvegarde Communal, nos équipes sont intervenus depuis mardi matin afin de procéder à l’évacuation des populations touchées par la montée des eaux. Plus tard dans la journée, la Préfecture de Midi-Pyrénées sollicitait la délégation départementale de la Haute-Garonne afin d’assurer la coordination inter-associative et de prendre en charge l’hébergement des sinistrés sur les communes de Bagnères de Luchon, Cierp-Gaud et Salles-et-Pratviel. Les moyens des équipes Croix-Rouge de l’Ariège et du Gard ont aussi été mobilisés.

Mercredi, tendance à la décrue mais vigilance maintenue.

Cinq centres d’hébergement d’urgence (CHU), pouvant accueillir jusqu’à 500 personnes au total, ont été mis en place en Haute-Garonne dans la nuit de mardi à mercredi et une quarantaine de bénévoles ont été mobilisés. Deux CHU resteront ouverts ce soir afin d’accuillir les personnes qui ne peuvent toujours pas rentrer chez eux. Pour les autres, c’est l’heure du nettoyage : afin de répondre au mieux aux besoins des populations, des équipes d’évaluation ont été envoyées sur place pour prendre contact avec les sinistrés et mesurer l’ampleur des dégats. Des opérations « Coups de main, coups de cœur » devraient être mise en place dès demain.


Les Haute-Pyrénées ont connu également de fortes crues la nuit dernière, notamment à Lourdes, qui a subie une crue historique du Gave de Pau, où un millier de personnes a du être évacuée. Le ministre de l’Intérieur, Manuel Valls, était d’ailleurs présent et a déclaré s’être rendu sur place pour accompagner les élus et rendre hommage à tous les personnels de secours qui ont fait face à ces crues exceptionnelles. Deux CHU seront toujours ouverts ce soir et une quinzaine de bénévoles resteront mobilisés dans ce département qui est toujours en vigilance absolue. 


Les Pyrénées-Atlantique demeurent en vigilance rouge et craignent de faire face à la redescente de l’onde de crue. La délégation départementale a placé son dispositif d’urgence en alerte. Les Landes restent également en alerte avec la vigilance orange crues.