L’anticipation au service de l’action humanitaire

L’anticipation au service de l’action humanitaire
Publié le 20/01/2023

« Demain ne sera pas comme hier. Il sera nouveau et il dépendra de nous. Il est moins à découvrir qu’à inventer. » — Gaston Berger, Phénoménologie du temps et prospective

Pour retrouver le cahier Imaginer Demain


Depuis maintenant plusieurs mois, la guerre gronde au cœur de l’Europe et aux portes de l’Union européenne. Crise inédite depuis la Seconde Guerre mondiale, le conflit en Ukraine constitue une situation d’urgence humanitaire majeure. Depuis son début, près de 30 sociétés nationales, dont la Croix-Rouge française, sont mobilisées au quotidien pour venir en aide aux populations, en Ukraine, aux frontières et sur le territoire national. En cette période de conflit armé, la force du mouvement humanitaire du Comité international de la Croix-Rouge, sa capacité de coordination et d’action, apparaissent plus que jamais nécessaires.

La guerre frappe en Europe au moment où le monde connaît une convergence de crises majeures (sociale, environnementale, sanitaire et économique), qui sont autant de terrains d’intervention pour l’action humanitaire. « Face à cet horizon de crises, nous sommes convaincus que la Croix-Rouge française a un rôle historique, une place particulière à tenir auprès des populations les plus vulnérables. C’est notre raison d’être », explique Philippe Da Costa, président, de la Croix-Rouge française.

Le monde d’après, aussi alarmant soit-il, est déjà là. Pour « imaginer demain », il nous faut trouver collectivement des réponses aux enjeux de l’époque. Cette mission d’anticipation passe par une observation accrue du monde : le terrain de la prospective, ce n’est pas seulement le futur, c’est également le présent. Observer, anticiper, agir : la prospective est au service de l’action et de l’élaboration de solutions concrètes.

L’étude Anticiper 2030 : crises, transformations et résilience, menée par Futuribles et la Croix-Rouge française, a été le lieu de cette réflexion sur les crises de demain et d’une exploration des solutions de résilience.

Ce travail prospectif a nourri la Stratégie 2030 de la Croix-Rouge française et a fixé les grandes orientations autour d’une vision commune du futur. Cette exploration donne les moyens de penser la transformation de l’institution, comme le souligne Philippe Da Costa : « Pour renforcer la résilience des populations, nous devons également assurer celle de notre propre organisation. Nous avons donc besoin d’anticiper et d’innover afin de pouvoir agir en conséquence. »

Leviers de résilience pour l’institution, la connaissance et l’anticipation sont aussi des enjeux cruciaux pour l’accompagnement des populations. Ce cahier offre un panorama des bouleversements que nos sociétés seront peut-être amenées à traverser. Les enjeux auxquels nous faisons face sont nombreux; mais, partout dans le monde, des femmes et des hommes inventent de nouvelles manières de faire, de (re)créer du lien, de protéger et de porter secours. Les initiatives que nous présentons dans ce cahier sont autant de graines de futur pour une société plus inclusive et plus solidaire, qui fait de la puissance du collectif le moteur de son action.

Nous connaîtrons d’autres crises, mais les résiliences humaines ouvrent la voie à des transformations profondes. L’observation, l’analyse et l’anticipation nous donnent les clés pour préparer les crises futures et nous en relever. « On a longtemps parlé d’un monde en transition; nous entrons désormais dans un monde de ruptures. Pour accompagner ces ruptures, le lien social, l’humain et l’écoute seront essentiels. Nous nous attelons à la Croix-Rouge à consolider et à approfondir ces liens, afin de permettre aux populations de mieux faire face à ces nombreux défis », rappelle Philippe Da Costa.

Une chose est certaine : la Croix-Rouge continuera d’être le témoin vigilant des bouleversements de l’époque et un acteur central de l’urgence dans un monde peut-être plus fracturé. Grâce à la dimension universelle de son action, la Croix-Rouge est un tiers de confiance privilégié. Ses trois piliers stratégiques répondent à chaque temps de la crise : en amont, en préparant et en éduquant ; pendant, en portant secours et en protégeant ; après, en aidant les populations à se relever, en tissant des liens pour prévenir les crises suivantes. Les pages de ce cahier sont donc autant de questions, de solutions, de pistes de réponse pour pouvoir agir et construire ensemble le chemin vers demain