Lancement d’un nouveau modèle de partenariat humanitaire international : le partenariat programmatique pilote ou l’aide plus concrète aux populations vulnérables

Lancement d’un nouveau modèle de partenariat humanitaire international : le partenariat programmatique pilote ou l’aide plus concrète aux populatio...
Publié le 30/03/2022

L'Union Européenne, à travers la Direction générale de la protection civile et des opérations d’aide humanitaire européenne (DG ECHO), la Fédération internationale des Sociétés de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge (FIRC) et ses Sociétés nationales membres unissent leurs forces pour se lancer dans un nouveau partenariat ambitieux. Nouveau modèle pour le secteur humanitaire, le partenariat programmatique pilote “Accélérer l’action locale dans les crises humanitaires et sanitaires” vient répondre au nombre croissant de crises dans le monde.


Axé sur l'action locale dans les crises humanitaires et sanitaires, ce nouveau programme permettra d'apporter une aide concrète aux personnes vulnérables dans le monde entier. Il vise à soutenir l'action locale dans la gestion des crises humanitaires et sanitaires dans au moins 25 pays grâce à un financement pluriannuel de l'Union Européenne. Pour cette première phase du projet, l’accent est mis sur l’Afrique occidentale et centrale, l’Amérique latine et le Yémen autour de l’action de 7 sociétés nationales, dont celle de la Croix-Rouge française. 

 


Le partenariat s’articule autour de 5 pôles d’intervention :

  • la préparation aux catastrophes/gestion des risques. Il est crucial d’investir dans la préparation, réduire les risques et veiller à ce que les communautés soient mieux à même de faire face à une situation d’urgence avant qu’elle ne se produise, ainsi que de prendre les mesures anticipatives. Dans ce nouveau partenariat, les intervenants locaux sont au cœur de la construction de communautés plus fortes et préparées.
  • la préparation et la réponse aux épidémies et pandémies; grâce à l’action locale et aux réseaux de volontaires, les mieux placés pour assurer la surveillance, la détection précoce et la réponse rapide aux épidémies et autres risques sanitaires;
  • l’assistance humanitaire et la protection des personnes en déplacement. La COVID-19, les catastrophes climatiques et les conflits ont exposé les communautés vulnérables à des risques encore plus grands et provoqué le déplacement d’un grand nombre de personnes. Ainsi, il est nécessaire d’évaluer, comprendre et répondre efficacement à leurs besoins prioritaires
  • l’assistance en espèces et en bons, polyvalente et adéquate en temps voulu. Donner de l’argent aux personnes victimes de catastrophes est un moyen efficace et transparent de fournir une aide humanitaire. Cela permet aux communautés locales de conserver leur liberté, dignité et l’indépendance de leur propre rétablissement en les plaçant au cœur du partenariat programmatique.
  • la communication des risques, l’engagement communautaire et la redevabilité, car le renforcement des connaissances et des systèmes de santé sont au cœur des efforts du programme.

Suite à cette première phase de mise en œuvre, le champ d'application du partenariat programmatique devrait s’étendre à d'autres pays dans le monde, comptant sur le soutien sur place d'un plus grand nombre de Sociétés nationales de l'UE.