Le cristal rouge adopté définitivement

Le cristal rouge adopté définitivement
Publié le 23/04/2006

Genève, jeudi 22 juin à 2h30 du matin. La 29e Conférence internationale de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge a définitivement adopté comme emblème additionnel le cristal rouge qui a été incorporé dans les statuts du Mouvement international, entérinant ainsi officiellement l'accord conclu à Genève en décembre dernier.

 

Cet emblème additionnel permet notamment au Magen David Adom (MDA), la société de secours israëlienne, d'être intégré au sein du Mouvement.

 

En outre , les 192 pays membres ont également admis dans le Mouvement le Croissant-Rouge palestinien. Cette société nationale n'avait pas été intégrée jusque là car ne relevant pas d'un Etat souverain.

Le nouvel emblème

crystal_flag

Représenté par un cadre rouge posé sur la pointe et sur fond blanc, le symbole est dépourvu de toute connotation religieuse, politique, culturelle et de toute signification particulière. Emblème additionnel, il ne se substitue en aucun cas à la croix rouge ou au croissant rouge, à travers lesquels les 185 sociétés nationales s’identifient et auxquels elles sont attachées. Les emblèmes officiels sont donc maintenus, sauf volonté contraire des gouvernements (ceux-ci étant décisionnaires et propriétaires de leur emblème). La Croix-Rouge française conserve donc son emblème actuel.

 

Tout Etat est libre néanmoins d’employer le cristal rouge comme emblème exclusif sur son territoire. De même, toute Société nationale pourra, en cas de situation délicate, incorporer son emblème usuel à l’intérieur du cristal, à titre indicatif et comme garantie supplémentaire de protection et de sécurité.