Le soin et l’esthétique pour briser l’isolement étudiants

Le soin et l’esthétique pour briser l’isolement étudiants
Publié le 11/02/2022

La confiance en soi et l’inclusion passent aussi par le bien-être. Les ateliers de socio-esthétique Croix-Rouge, dispensés auprès d’étudiants, sont de véritables leviers de bienveillance, d’amour-propre et permettent surtout de sortir de l'isolement dans lequel la pandémie les a plongés. 

Comment réinvestir l’estime de soi par le soin ? En Indre-et-Loire, nos bénévoles ont mis en place des ateliers dits de “socio-esthétique” (soit des soins esthétiques dispensés auprès de personnes souffrantes, fragilisées ou en situation de détresse) pour les étudiants, durement touchés par la crise sanitaire.

Ici, beauté, bien-être et relaxation aident à raviver la confiance. Et sont aussi des moyens de lutte contre l’isolement, croissant depuis 2020. 

Immersion avec Angélique Louis, socio-esthéticienne œuvrant main dans la main avec la Croix-Rouge française pour prodiguer ses soins.

fullsizeoutput_4287
 

Quand l’esthétique insuffle de l’humanité 

La faculté des Tanneurs, l’IUT de Tours Nord et la Cité Universitaire de Grandmont accueillent quelques jours par mois, jusqu’à l’été prochain, les ateliers esthétiques d’Angélique Louis. Ce dispositif, mis en place par nos bénévoles de l’épicerie itinérante et solidaire le “P’tit Kdi”, permet aux étudiants de renouer avec le soin de soi. C’est en effet lors des distributions alimentaires de notre association, que la socio-esthéticienne mène ses ateliers, non loin du camion des bénévoles - qui guident les étudiants vers elle et s'attellent aux prises de rendez-vous.  

Une fois en séance, ces derniers apprennent à fabriquer des produits cosmétiques et d’hygiène - simples et économiques - à reproduire chez eux, comme un déodorant solide, ou un baume à lèvres. D'autres ateliers thématiques leur sont proposés, certains consacrés aux soins des mains, d’autres à la lithothérapie, à la prise de parole en public ou encore à la gestuelle. 

Outre ces ateliers collectifs (6 étudiants maximum), la professionnelle propose des soins individuels avec, au programme, épilation, soin de la peau, relaxation. De précieux moments, allant bien au-delà de la beauté. 

fullsizeoutput_42a6
 

Briser la solitude étudiante 

Si les étudiants apprécient la gratuité du dispositif, qui leur rend le domaine du bien-être davantage accessible, ces derniers témoignent surtout de l’importance de ce temps pour eux - individuel ou collectif -, trop rare depuis la pandémie. "Cela crée du lien avec d’autres étudiants, ils échangent, se rencontrent”, remarque la socio-esthéticienne. 

“Avec la crise, ces dispositifs ont permis d'éviter l'isolement des jeunes, notamment des étrangers qui sont seuls, loin de leur famille”. “Et l'isolement peut entraîner la dépression”, rappelle Angélique Louis, qui oriente les personnes en détresse vers d’autres professionnels (psychologue, association, etc.). L’intimité des soins individuels faisant parfois jaillir plus facilement la parole et les confessions, elle peut se muer en levier pour un suivi plus poussé.

Le chemin de la confiance

A travers ce métier où la dimension corporelle est centrale, Angélique Louis crée un pont entre le physique et le mental : “Mon but, c'est de leur apporter plein de petits outils pour qu’ils aient plus de sérénité, de confiance en eux”. Elle s'emploie ainsi à prendre soin de l’esprit autant que du corps. “Pendant la pose d’un masque, je leur fais faire de la relaxation”, illustre-t-elle par exemple. 

En parallèle des ateliers et des soins, la praticienne consacre du temps de développement personnel, grâce à des jeux pour explorer l’estime de soi, “toujours en positivité et en bienveillance”, souligne-t-elle. Un accompagnement par l’esthétique, vers plus de connexion à soi et aux autres.

Dates et lieux

IUT Tours Nord : 16h > 19h, le 1er  et 3eme lundi de chaque mois

Les Tanneurs : 16h > 19h, le 1er et 3eme mardi de chaque mois

Cité Universitaire de Grandmont : 15h > 18h, le 1er et le 3eme vendredi du mois

Uniquement sur rendez-vous au 06 50 09 82 71

 

L'ensemble de ce projet a été possible grâce au soutien de la Fondation l'Oréal.

Julia Kadri