Les îles Tonga lourdement touchées par l’éruption d’un volcan, la Croix-Rouge s’organise

Les îles Tonga lourdement touchées par l’éruption d’un volcan, la Croix-Rouge s’organise
Publié le 24/01/2022

© Croix-Rouge des îles Tonga

Samedi 15 janvier 2022, le volcan Hunga Yonga-Hunga Ha’apai entre en éruption, et provoque un tsunami dans tout le Pacifique. Tout moyen de communication ayant été coupé les premiers jours, la Fédération Internationale des Sociétés de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge s’organise désormais pour venir en aide à la population.

La Croix-Rouge se mobilise pour distribuer de l’eau potable à la population des îles Tonga alors que le service d’approvisionnement en eau a été perturbé par des couches de cendres volcaniques et d’eau salée déversées sur la nation insulaire du Pacifique, après l’éruption et le tsunami de la semaine dernière.

Les équipes de la Croix-Rouge sur place ont confirmé que de vastes bassins d’eau salée ont été déversés par le tsunami. De nombreux quartiers sont recouverts d’une épaisse couche de cendres volcaniques, polluant les ressources en eau potable de dizaines de milliers de personnes.

Katie Greenwood, la responsable de Délégation du Pacifique au FICR déclare :

« Après avoir été coupée du monde, nous avons réussi à reprendre contact avec la Croix-Rouge de Tonga, qui nous a confirmé que tout son personnel et ses bénévoles sont en sécurité, et travaillent dur pour porter secours, notamment en fournissant des abris et de l’eau potable.

La Croix-Rouge de Tonga confirme également que les membres de l’équipe d’urgence ont été déployés et travaillent avec les autorités des îles dont celles de Mango, Fonoifua et Namuka, où des maisons ont été complètement décimées.

Les équipes d’urgence de la Croix-Rouge distribuent d’urgence de l’eau potable et des kits de secours pour ceux qui ont tout perdu. C’est déchirant et dévastateur pour ces communautés insulaires isolées.

La priorité immédiate est de sécuriser un accès à l’eau potable, tout en collaborant avec nos partenaires et les gouvernements australien et néo-zélandais, afin de bénéficier de fournitures de secours telles que des installations mobiles de traitement de l’eau dans les îles Tonga.

Le service d’approvisionnement en eau sur les îles Tonga a été durement impacté par les cendres et l’eau de mer venue du tsunami. Il est vital de restaurer l’accès à une eau saine et potable afin de lutter contre un risque augmenté de maladies telles que le choléra ou la diarrhée. »

Le FICR a mobilisé son réseau régional et ses partenariats avec les gouvernements afin d’envoyer des aides d’urgence par voie maritime dans les prochains jours, puis par la voie de ponts aériens une fois que l’aéroport international des Tonga, actuellement couvert de cendres, sera à nouveau ouvert.

 « Heureusement, la Croix-Rouge des Tonga avait mis en place des fournitures de secours pour aider 1 200 familles, précisément dans ce type de cas de catastrophe. Des articles essentiels tels que des bâches, des kits d'outils pour abris, des couvertures, des ustensiles de cuisine et des kits d'hygiène s'avèrent tous vitaux pour les personnes qui ont tout perdu.

Il est indispensable de refaire les stocks de ces articles essentiels dans les prochains jours car ces fournitures sont distribuées aux communautés lourdement touchées à travers les îles, et pourtant la menace du volcan et de cyclones pèse toujours.

Ces efforts de secours requièrent une approche coordonnée, et les efforts combinés de nos collègues de la Croix-Rouge Tongienne sur le terrain, du réseau des Croix-Rouge et Croissant-Rouge et des partenaires humanitaires, ainsi que de la capacité de levage lourde  des gouvernements australien et néo-zélandais ».