Mozambique : inondations et choléra

Un membre de la PIROI au moment du chargement de l'aide
Publié le 16/02/2011

Plusieurs milliers de personnes ont été affectées par les fortes pluies qui touchent le Mozambique et toute la région Afrique australe depuis décembre 2010.

Le 25 janvier, le gouvernement du Mozambique a déclenché l’Alerte rouge. Selon les prévisions de l’Institut National Météorologique, les intempéries devraient se poursuivre au Mozambique comme dans les pays voisins.

La Direction Nationale des Eaux, souligne que les principaux cours d’eau et leurs affluents sont déjà au dessus des niveaux d’alerte et que les pluies persistantes pourraient encore élever ces niveaux du fait notamment de l’ouverture des barrages en amont.

piroi 1


Les derniers chiffres publiés par le gouvernement font état de plus de 115 000 personnes affectées par les inondations. Le Ministère de la Santé indique qu’une épidémie de cholera dans le nord du pays a fait 13 morts, alors que 550 cas ont été rapportés depuis le début de l’année.

Ces fortes précipitations et les inondations rappellent les évènements de 2000 : les inondations avaient fait plusieurs centaines de victimes et l’économie avait été durablement affectée par la baisse de la production agricole du Mozambique.

La Fédération Internationale des Sociétés de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge a alloué un fond d’urgence plus de 250.000 Euros afin de permettre à la Croix-Rouge du Mozambique de délivrer une assistance d’urgence aux populations les plus vulnérables.

piroi 2


La Croix-Rouge du Mozambique met déjà en œuvre des activités dans les 8 provinces affectées, grâce à plus de 200 volontaires sur le terrain.

A la demande de la Croix-Rouge du Mozambique, membre du programme PIROI (Plate-forme d'Intervention Régionale pour l'Océan Indien) depuis 2008 et en étroite coordination avec la Fédération Internationale, la PIROI achemine 28 tonnes de matériel à partir de ses entrepôts de la Réunion afin de compléter le dispositif de la Croix-Rouge du Mozambique.