Nîmes, Capitale de la prévention

Nîmes, Capitale de la prévention
Publié le 05/04/2013

Les 11, 12 et 13 avril Nîmes devient la Capitale de la prévention.

Aviva et la Croix-Rouge française vous invitent à découvrir comment vous préparer aux catastrophes !

C'est à Nîmes, ville durement touchée ces dernières années par de fréquentes inondations, que s’installe la toute première Capitale de la prévention. Cet événement inédit est destiné à sensibiliser et à permettre à chacun, notamment les plus jeunes, de prendre conscience des risques liés à son environnement et d'apprendre à mieux se préparer en cas de catastrophes.


Découvrez le programme complet de Nîmes !

5 ateliers complémentaires pour les plus jeunes :
  • « Introduction aux catastrophes naturelles »
  • « Et si c’était moi ? »
  • « Je compose mon Catakit »
  • « Cartographie de ma ville »
  • « Je joue avec le mime »


Un atelier « simulation » pour les adultes 

Plongé au cœur des sensations d’une catastrophe dans une ambiance visuelle et sonore, le tout dans un espace exigüe et humide, le public est ensuite amené à partager ses impressions avant de suivre l’initiation à la réduction des risques.


Deux initiations destinées aux adultes :
  • Initiation à la réduction des risques (IRR) : 50 minutes pour faire prendre conscience au public de sa vulnérabilité devant les catastrophes et l’inciter à organiser son plan familial de sauvegarde.
  • L’initiation aux premiers secours (IPS) : 1 heure pour sensibiliser le grand public aux gestes de premier secours et l’initier à la prise en charge de l’urgence cardiaque. Les participants y apprennent à apprécier l’état d’une victime, à alerter les secours et à dispenser un massage cardiaque avec défibrillateur automatique extérieur (DAE).

L’exposition « Inondations 2002, se souvenir pour mieux se préparer ».

Lancée en septembre 2012 en partenariat avec le Conseil Général du Gard à l’occasion de 10 ans des terribles inondations qui ont frappé le département en 2002, la Croix-Rouge, a voulu grâce à cette exposition qui a sillonné tout le Gard depuis plus de 6 mois, notamment rendre hommage à ceux qui ont disparu et à l’immense élan de solidarité qui a aidé à faire face à la catastrophe.  Photographies, articles de presse et supports pédagogiques permettent de revenir sur ces inondations et de visualiser l’ampleur de la catastrophe.