Protection de l’enfance : la prévention, notre priorité

Publié le 16/10/2019

Le 14 octobre dernier, le secrétaire d’État Adrien Taquet a dévoilé son Pacte pour l’enfance, destiné à « garantir à chaque enfant les mêmes chances et les mêmes droits ». La Croix-Rouge française accueille favorablement le soutien apporté aux actions de prévention qu’elle porte, et approuve en particulier le développement de relais parentaux et centres parentaux.


Créer 20 relais parentaux d’ici 2022

La stratégie 2020-2022 prévoit ainsi de créer 20 relais parentaux ou l’équivalent de 500 nouvelles places et valorise ainsi l’action de la Croix-Rouge française, gestionnaire pour la moitié des 10 relais parentaux actuellement ouverts sur le territoire français.

Le Relais Parental est un dispositif qui accueille 24h/24, 365 jours par an des enfants dont les parents sont confrontés à des problèmes familiaux, sociaux ou de santé, ponctuels ou périodiques, et qui ne peuvent s’appuyer sur un réseau familial ou de voisinage. L’accompagnement du Relais Parental offre une solution qui libère les parents et leur permet de se concentrer sur la résolution de certaines difficultés ou de se mobiliser sur certains engagements personnels ou professionnels. Il apporte également à des parents submergés par les contraintes du quotidien, la possibilité de bénéficier d’une période de répit, leur permettant de souffler un peu et de retrouver ensuite leur enfant dans de meilleures conditions.

Les 5 relais parentaux de la Croix-Rouge française sont actuellement situés en Seine-Saint-Denis, Loire-Atlantique, Val d’Oise et Hauts-de-Seine.

En savoir +


La protection de l’enfance à la CRF

La Croix-Rouge française gère une quarantaine d’établissements et services de protection de l’enfance dont 6 maisons d’accueil à caractère social, 5 services de placement familial, 5 centres maternels et centres parentaux, 5 relais parentaux (sur 10 en France), 5 pôles spécialisés pour les mineurs non accompagnés, 2 services d’accueil de jour et 1 service mobile d’accompagnement à la parentalité.


Développer les centres parentaux

Le Pacte pour l’enfance appuie également le développement des centres parentaux (1 par département d’ici 2022) et le renforcement des compétences parentales en protection de l’enfance. Reconnus par la loi de 2016, les centres parentaux accueillent, au titre de la protection de l’enfance, l’enfant né ou à naître avec ses deux parents qui ont le projet de l’élever ensemble. La finalité est la protection des premiers liens d’attachement du bébé et la confirmation de ses deux parents comme premiers acteurs de la protection de leur enfant. La Croix-Rouge française est pleinement investie dans cette démarche d’inclusion du père dans l’accompagnement en protection de l’enfance et gère à ce jour 2 centres parentaux – dans l’Yonne et en Loire-Atlantique auxquels il faut ajouter une expérimentation au sein d'un centre maternel. 

En savoir +


Témoignage

Camille Lorette, Cheffe de projets Enfants & Familles - Protection de l’Enfance

"Être parent, c’est difficile. Chacun d’entre nous, quel que soit son milieu social ou sa situation familiale, peut à un moment donné se sentir submergé. Malheureusement, l’épuisement, l’incompréhension face à des pleurs ou des cris… peuvent conduire à mettre en danger son enfant. Le risque est d’autant plus fort lorsque l’on cumule les difficultés : isolement social et familial, précarités, problèmes de santé, conflits familiaux … Je pense notamment aux familles monoparentales qui doivent endosser toutes les responsabilités. Face à ces situations, il est nécessaire de penser des solutions d’aide, d’accompagnement et de répit."