Quels personnages de Game of Thrones devraient être poursuivis pour crimes de guerre ?

Quels personnages de Game of Thrones devraient être poursuivis pour crimes de guerre ?
Publié le 12/06/2019

Afin de mettre en exergue l’importance du respect du Droit International Humanitaire (DIH) dans les conflits armés. La Croix-Rouge australienne a analysé tous les épisodes des sept saisons de la série pour publier une étude complète des violations du DIH par les personnages de Game of Thrones.

Même la guerre a des règles et même les habitants de Westeros sont soumis aux règles du DIH !


La bataille est rude pour gagner le droit de s’asseoir sur le trône de fer et le chemin qui mène à lui, est semé d’embûches. Les prétendants au trône s’affrontent sans merci et non sans y laisser des plumes ! Et si le prochain souverain des sept couronnes était celui qui avait commis le moins de violations du DIH ? Le vainqueur ne serait sûrement pas celui que vous croyez !


Pour rappel, le Droit International Humanitaire, couramment appelé « droit de la guerre » regroupe les règles qui régissent la guerre. Ces règles découlent des Conventions de Genève de 1949 et de leurs Protocoles Additionnels de 1977.


Le pire criminel de guerre est sans surprise Ramsay Bolton, fils de Roose Bolton, héritier du royaume du nord. Il s’est fait remarquer au fil des épisodes par sa cruauté sans limite notamment à l’encontre de Theon Greyjoy (prisonnier de guerre) qu’il a maltraité, torturé et réduit en esclavage dans la saison 3. Il s’est rendu coupable de pas moins de 17 violations du DIH parmi lesquelles figurent les traitements inhumains (six infractions) ou encore le recours à la violence sexuelle (deux infractions). En pratiquant la torture, Ramsay Bolton a violé les règles des quatre Conventions de Genève de 1949 et des Protocoles Additionnels de 1977. Ramsay Bolton va suivre les traces de son père puisque l’on recense huit violations du DIH commises par Roose Bolton.


Contre toute attente, dans la liste des pires criminels de guerre on retrouve en seconde position, derrière Ramsay Bolton, Daenerys Targaryen, « Grande Khaleesi de la Grande Mer Herbeuse, Mère des Dragons et Briseuse de Chaînes ». Même si elle a fait figure de libératrice, en délivrant les esclaves des cités de la Baie des Cerfs, Daenerys Targaryen ne respecte pas le Droit International Humanitaire. Ses principales violations sont le fait de ses dragons, qui agissent sur son ordre. Le DIH n’a évidemment pas grand-chose à dire sur les dragons, mais précisons à la Mère des Dragons, qu’il est interdit d’utiliser des moyens et méthodes de guerre qui causent des maux superflus ou des souffrances inutiles ! Il est interdit également d’utiliser des armes qui sont de nature à frapper indistinctement des combattants et des personnes civiles.


Malheureusement, le principal supporter du respect du DIH a été assassiné lors d’un mariage. Il s’agit bien évidemment de Robb Stark, qui compte tout de même une violation du DIH à son actif.


On ne pouvait pas vous parler de crime de guerre sans faire un petit tour du côté de Castral Roc ! Même si les Lannister sont loin d’être un modèle de vertu (demandez à Brandon Stark) Jaime et Cersei sont bien loin derrière leur concurrent dans la course au trône, puisque à eux deux, ils totalisent cinq violations. On notera cependant que les Lannister ne sont jamais en reste question cruauté, puisqu’ils ont réussi l’exploit d’enfreindre plus de principes du DIH en moins de violation que les autres ! L’utilisation du feu grégeois lors de la bataille de la Nera ou de la destruction du septuaire de Baelor est contraire au DIH et notamment au principe de distinction entre combattants et non-combattants. Rappelons que la totalité des personnes qui se trouvaient au sein du septuaire ont péri et que le septuaire, joyau du patrimoine historique de Westeros, a été totalement détruit. Fort à parier que la liste va s’allonger au cours de l’ultime saison…

Quant à Jon Snow, qu’on connait comme celui qui « ne connait rien » force est de constater qu’il ne connait manifestement pas le DIH ! Il est, à lui seul, coupable de six violations du DIH, dont quatre liées à l’utilisation d’enfants soldats. Souvenez-vous, il demande à tous les enfants de plus de 10 ans de s’entraîner pour se battre contre les Marcheurs Blancs car « Winter is coming ».

C’est notre rôle à la Croix-Rouge française de rappeler aux prétendants au trône de fer, à leurs seigneurs, dames, soldats, puinés, fer-nés, aux habitants de Westeros, d’Essos et des îles d’Eté … que le respect des règles du DIH est une obligation pour tous les belligérants !

« Le Mouvement international de la Croix-Rouge s’efforce chaque jour de diffuser le DIH aux citoyens du monde entier. Le phénomène « Game of Thrones », une série largement appréciée, est un excellent moyen d’éducation, pour sensibiliser les habitants de pays en paix à l’existence de ces règles, en associant celles-ci à un scénario qu’ils connaissent bien. Car si les règles du DIH sont un moyen essentiel de protéger des vies humaines en temps de guerre, elles peuvent paraître théoriques pour ceux qui vivent dans des pays en paix comme la France ».

En résumé, sur les 7 premières saisons, 103 violations graves du droit international humanitaire ont été commises. Et seulement 21 cas de respect des lois de la guerre ont été observés. La huitième saison de Game of Thrones avec ses batailles épiques et brutales va encore plus loin dans les violences et le non respect du DIH.


Pour aller plus loin :

Le mur est-il un bien culturel protégé par le DIH ? Vous savez, le mur au nord qui - jusqu'à récemment - s'étendait sur plus de 300 km et protégeait les sept royaumes de ceux qui vivent au-delà ? Le DIH impose aux parties à un conflit de protéger les biens culturels. Lors des conflits, il faut faire particulièrement attention à ne pas endommager les monuments historiques ou les biens de grande importance pour le patrimoine culturel. On peut soutenir que le mur - un exploit d'ingénierie extraordinaire à Westeros depuis des siècles - est un bien culturel. Cela signifie-t-il que l'utilisation d'un dragon contre le mur par le roi de la nuit est une violation du DIH ? Le mur a une importance culturelle, mais c’est aussi une barricade militaire bordée de forts de Night's Watch. Le DIH n'interdit pas les attaques contre des biens culturels qui sont aussi des objectifs militaires lorsqu'une telle attaque est requise par une nécessité militaire impérative. Dans la guerre contre le roi de la nuit, le mur peut être considéré comme un bien militaire pouvant être légitimement pris pour cible par l'armée de la nuit, à condition qu'il n'existe aucun autre moyen d'obtenir le même avantage militaire. Nous savons que les Wights ne savent pas nager - il n’y a donc aucun autre moyen pour le Roi de la Nuit d’apporter son armée à Westeros !


La liste complète :

  1. Ramsay Bolton (17)
  2. Daenerys Targaryen (15)
  3. Roose Bolton (8)
  4. Night King (6)
  5. The Sons of the Harpy (Meereen) (6)
  6. Jon Snow (6)
  7. Euron Greyjoy (5)
  8. Walder Frey (5)
  9. Tywin Lannister (4)
  10. Tyrion Lannister (4)
  11. Cersei Lannister (3)
  12. Joffrey Baratheon (3)

dan1

Daenerys s’est rendue coupable d’un total de 15 violations du DIH :

  • L’utilisation de moyens ou de méthodes de guerre qui infligent des blessures superflues ou des souffrances inutiles (telles que le feu d’un dragon utilisé à six reprises) ;
  • Ordonner des peines judiciaires ou des exécutions sans procès (six violations) ;
  • L’usage de la torture et de la cruauté ou de traitements inhumains ;
  • Viser des biens à caractère civils comme objectif lors d’une attaque ;
  • Ne pas faire de quartier.

roose1

Rosse Bolton a commis 8 violations du DIH :

  • La torture, l’emploi de traitements cruels ou inhumains (à deux reprises) ;
  • Des violences sexuelles : viols, prostitution forcée et grossesse forcée ;
  • Le meurtre de non-combattants : de civils, du personnel soignant et des travailleurs humanitaires ;
  • La perfidie ;
  • Le meurtre de personnes ne combattant plus, telles que les soldats blessés ou les prisonniers
  • L’utilisation de moyens ou de méthodes de guerre infligeant des maux superflus ou des souffrances inutiles.

Il a respecté le DIH en soignant des détenus/ prisonniers de guerre


nightking1

Le roi de la nuit s’est rendu coupable de 6 violations :

  • L’esclavage ;
  • L’enrôlement d’enfants dans le conflit armé, (à deux reprises) ;
  • A pris pour cible des civils qui ne participent pas aux combats et qui sont protégés par le DIH ;
  • A pris pour cible des biens protégés comme des biens culturels ou religieux ;
  • L’utilisation d’armes incendiaires contre des biens à caractère civil.

jon1

Il a commis 6 violations du DIH :

  • L’enrôlement d’enfants dans le conflit armé (à quatre reprises) ; 
  • La torture, l’emploi de traitements cruels ou inhumains.   

Il a aussi respecté les règles du DIH :

  • En protégeant des civils ;
  • Par la délivrance de soins appropriés aux détenus et aux prisonniers de guerre.