Rendre les soins dentaires accessibles aux personnes vulnérables et précarisées

Publié le 18/10/2019

Signal s’engage auprès de la Croix-Rouge française

La promotion de l’hygiène et l’accès aux soins sont au cœur des actions de la Croix-Rouge française pour les personnes vulnérables et précarisées. En effet, la propreté et l’hygiène participent au bien-être de la personne et à l’estime de soi. Nous valorisons ainsi la notion de droit à l’hygiène qui implique que nul, quel que soit son sexe, son âge ou le lieu où il vit, ne souffre de conditions d’hygiène insuffisantes. Pourtant, nos équipes observent que l’accès à l’hygiène et à la santé sont souvent difficiles pour les personnes vulnérables ou en situation de précarité. La santé bucco-dentaire en fait partie, surtout quand on prend en considération que plus de 10 millions de Français n’ont pas accès aux soins dentaires actuellement*. C’est dans cette optique que Signal s’engage auprès de la Croix-Rouge française, afin de l’accompagner dans ses dispositifs pour les personnes vulnérables, en situation de précarité et d’isolement social, ou éloignées des structures de soin.


L’accès à l’hygiène et aux soins pour les personnes en situation de précarité

La Croix-Rouge française a fait de l’accès à l’hygiène un préalable essentiel dans l’accompagnement des personnes vulnérables vers la santé et l’inclusion sociale. La motivation à se préoccuper de sa santé passe par de nombreuses étapes, et nécessite de créer un environnement favorable et digne. L’accès à l’hygiène est l’une de ces étapes. Contrairement à une idée reçue, le maintien des habitudes d’hygiène constitue pour les personnes en situation de précarité une priorité presque aussi essentielle que de dormir à l’abri. Mais encore faut-il qu’elles aient de quoi se laver, des lieux pour le faire et qu’elles puissent avoir accès à la santé. C’est pourquoi la Croix-Rouge française a développé de nombreux dispositifs pour permettre aux personnes en situation de précarité d’avoir accès à l’hygiène et aux soins : lieux d’accueil de jour, points-hygiène, accueils santé-social, centres de santé, médicaux et dentaires, dispositifs mobiles, etc.


Accueils santé-social de la Croix-Rouge française

Au sein de ses accueils santé-social, la Croix-Rouge française reçoit des personnes sans couverture de base ou complémentaire et propose des consultations médicales gratuites, et une orientation des personnes vers les interlocuteurs sociaux ou médicaux identifiés. Certains accueils santé-social souhaitent proposer une nouvelle activité de soins bucco-dentaires et bénéficient pour cela du soutien de Signal.


Des dispositifs pour la santé bucco-dentaire

Les personnes en situation de précarité sont particulièrement concernées par les problématiques et pathologies dentaires. Les douleurs associées sont intenses, la perte des dents a des conséquences directes sur l’alimentation et l’estime de soi, les infections parodontales peuvent augmenter le risque de maladies cardiovasculaires, etc. C’est pourquoi la Croix-Rouge française s’engage, soutient et accompagne les projets dentaires dans son réseau.

Les bénévoles de la Croix-Rouge française mettent en place des dispositifs pour l’accès aux soins dentaires des personnes vulnérables et précaires, comme à Annecy et Nîmes. Plus récemment un camion dentaire circule dans le département de l’Ain. Deux projets sont également en cours à Cannes et dans le bassin d’Arcachon. Signal soutient la création et le développement de l’activité dentaire de ces dispositifs, en complémentarité avec des soutiens nationaux (Fondation Crédit Agricole Solidarité et Développement) et locaux. Ces dispositifs permettent d’offrir des soins dentaires gratuits à des personnes en situation de précarité, éloignées des structures de soins, présentant des difficultés liées à la mobilité ou relatives à leur situation administrative. Les consultations (dépistage, soins) sont assurées par des chirurgiens-dentistes bénévoles. Au-delà du soin, elles permettent un échange avec la personne sur sa situation sociale et ses conditions de vie, pour pouvoir l’orienter si nécessaire vers des dispositifs de droit commun.

 


Permettre aux personnes fragiles de mieux prendre soin de leurs dents

Pour de très nombreuses personnes fragilisées, notamment par l’âge ou le handicap, l’accès aux soins dentaires est compliqué. C’est ce que confirme l’UNAPEI (« La santé de la personne handicapée mentale », volume 1 « Les dents, prévention et soins », 2010)   qui indique, entre autres, que seulement 7 % des personnes fragilisées par l’âge ont accès à des soins bucco-dentaires. En effet, peu de structures accueillant les personnes âgées ou en situation de handicap disposent de services de soins dentaires et ces publics sont souvent dans des situations où se déplacer vers un cabinet dentaire est compliqué. En réponse à ce constat, un projet pilote soutenu par Signal a été initié. Ce projet vise à développer la prévention bucco-dentaire pour les résidents des EHPAD et des établissements médico-sociaux hébergeant des personnes en situation de handicap, par la mise en place d’un dispositif de télémédecine bucco-dentaire. L’objectif est d’organiser un dépistage systématique afin de prévenir et de prendre en charge précocement les affections bucco-dentaires pour une meilleure qualité de vie des résidents.

 


Signal s’engage avec la Croix-Rouge française sur d’autres opérations

Le partenariat entre Signal et la Croix-Rouge française permet aussi l’achat de matériel dentaire neuf et le don de 200 000 kits pour l’hygiène bucco-dentaire à destination des personnes vulnérables ou en situation de précarité.

Signal a également lancé une gamme de 2 dentifrices solidaires, « Offrez un sourire ». Pour chaque tube acheté, la marque s’engage à faire un don de 0,20 € HT à la Croix-Rouge française.

signal

Trouver un centre de santé Croix-Rouge française

La Croix-Rouge française propose l’accès à des soins dentaires de qualité, ouverts à tous, dans ses centres de santé, médicaux et dentaires, en Ile-de-France et dans les Bouches-du-Rhône. Ils pratiquent le tiers payant et l’encadrement des coûts des soins dentaires (tarifs du secteur 1 de l’Assurance maladie – sans dépassement d’honoraires). Ces centres accueillent notamment les personnes titulaires de la Couverture maladie universelle (CMU), de la Couverture maladie universelle complémentaire (CMU-C) et de l’Aide médicale d’Etat (AME).

*Rapport de l’Ordre des chirurgiens-dentistes, 2018.