Rester près de son enfant hospitalisé : un droit essentiel

Rester près de son enfant hospitalisé : un droit essentiel
Publié le 17/09/2019

Inauguration en présence notamment de : Jean-Christophe Combe, directeur général de la Croix-Rouge française, Fatima Oudghiri, directrice de l'Hôpital d'Enfants Margency, Professeur Jean-Jacques Eledjam, président de la Croix-Rouge française, une salariée du HEM et un enfant, Christian Renault, maire de Margency, Philippe Le Gall, président de la délégation régionale Croix-Rouge Île-de-France, Nathalie Elimas, députée de la 6e circonscription du Val d'Oise et conseillère régionale d’Île de France.

Mardi 17 septembre, l’Hôpital d’Enfants Margency a inauguré la nouvelle maison destinée à accueillir dans de bonnes conditions les parents d’enfants hospitalisés au sein de l’établissement. Joyeuse et émouvante, cette cérémonie a permis de réunir toutes les personnes qui se sont engagées durant des années pour mener à bien ce beau projet collectif.


En cet après-midi de septembre, le parc de l’Hôpital d’Enfants Margency (HEM), établissement de soins de suite et de réadaptation pédiatrique (SSR), est animé d’une agitation particulière, gagné par une atmosphère à la fois festive et solennelle. Médecins et personnels du HEM, parents, enfants, partenaires, élus, artistes, bénévoles de la Croix-Rouge française… Près de 500 personnes ont été conviées à l’événement, marqué par la présence bienveillante et chaleureuse de Brigitte Macron, en sa qualité de Présidente de la Fondation Hôpitaux de Paris - Hôpitaux de France.


Un projet qui fait sens

Il faut dire qu’après des années de travail, réalisé en étroite collaboration avec de nombreux partenaires, l’inauguration de la Maison des Parents était un moment très attendu. Avec 30 places d’hébergement et plusieurs salles de vie commune, cette structure vient compléter avec pertinence l’offre proposée par le HEM. Ses grands objectifs sont ainsi les suivants : répondre, grâce à la proximité des parents, aux nécessités du projet médical impliquant l’éducation thérapeutique des parents ; empêcher la rupture du lien familial due à l’éloignement géographique ; et, enfin, soutenir moralement et psychologiquement les parents afin d’aider au processus de guérison de leur enfant. Avec 106 lits, le HEM accueille chaque année près de 220 enfants âgés de quelques semaines à 17 ans révolus. Et près de 50 % des familles viennent de très loin (des DOM-TOM notamment) pour y faire soigner leur enfant. La création d’une Maison des Parents prend alors tout son sens.

 

maison des parents

« Lorie Pester, marraine de la Maison des Parents, et Brigitte Macron, première dame et présidente de la Fondation Hôpitaux de Paris - Hôpitaux de France ont tenu à être présentes à la cérémonie d’inauguration. »


Une inauguration en musique

 La cérémonie a été marquée par des prises de parole engagées de plusieurs personnalités : Nathalie Elimas, députée de la 6e circonscription du Val d’Oise et conseillère régionale d’Île-de-France, Christian Renault, maire de Margency et Jean-Jacques Eledjam, Président national de la Croix-Rouge française. Un cocktail/goûter et des concerts ont ensuite été donnés sous une grande tente élevée pour l’occasion. Dans une ambiance chaleureuse, petits et grands ont donc profité de cet après-midi inédit, également placé sous le signe de la musique. Marraine de l’établissement depuis 17 ans, Lorie Pester avait en effet convié de jeunes artistes à participer à la fête, pour le plus grand bonheur des enfants. D’ailleurs, certains d’entre eux ont vaincu leur timidité pour exécuter sur scène quelques pas de danse.


Anne-Lucie Acar – Photos Leif Carlsson