Journée mondiale du bénévolat - Devenir bénévole à la Croix-Rouge française : un engagement pour chacun !

Publié le 04/12/2019

Lier des relations, donner du sens à son quotidien, acquérir et développer ses compétences, appartenir à une équipe, exercer une responsabilité et même agir pour la planète... Etre bénévole permet de s’enrichir humainement et de s’impliquer dans des actions concrètes auprès de ceux qui en ont le plus besoin.
Rejoindre les 60 000 bénévoles de la Croix-Rouge française c’est devenir un acteur essentiel dans la vie de la cité et c’est découvrir qu’il existe mille et une manières de s’engager dans une action humanitaire de proximité.
Cette Journée mondiale du bénévolat est aussi l’occasion de saluer les bénévoles, de les remercier de leur engagement et de faire découvrir à tous ceux qui souhaitent faire le choix d’une citoyenneté active, la diversité des parcours et des actions de solidarité accessibles à tous les profils.

En 2019, près de 40% des français déclarent encore n’avoir jamais donné de temps pour autrui, quel que soit le cadre. Les raisons : par manque de temps pour 46% d’entre eux, parce que l’occasion ne s’est pas présentée (30%) ou pour se consacrer à leurs proches (22%). A noter également que 12% des personnes interrogées affirment ne pas s’être engagées par crainte de ne pas avoir les qualités requises.
Ce qui pourrait les encourager à s’engager : la disponibilité pour 39% d’entre eux, un événement majeur ou de graves difficultés (28%), un sujet qui les touche personnellement ou leurs proches pour 25%*.

Et si chacun prenait comme résolution de s’engager comme bénévole en 2020 ?

Le Saviez-vous ? Le bénévolat a un impact positif pour la planète !

Suite aux travaux de la toute première « COP humanitaire » organisée par la Croix-Rouge française à Cannes en avril 2019 sur le thème « Santé et changements climatiques », l’association défend la reconnaissance d’un droit à un environnement sain et sûr.
En effet, les changements climatiques sont un enjeu crucial pour la Croix-Rouge française :

  • Les publics accompagnés par l’association via ses actions sociales sont ceux qui vont le plus pâtir des effets du changement climatique,
  • Les événements climatiques extrêmes vont se multiplier et la mobilisation de la Croix-Rouge française en matière de réduction des risques et de réponses aux catastrophes augmentera forcément par ricochet.

De plus en plus de bénévoles ont à cœur d’agir !

  • A l’occasion du Red Touch’ Day le 7 décembre, les bénévoles de la Croix-Rouge française feront la démonstration qu’il est possible, à son échelle, d’avoir un impact positif pour l’environnement :
  • A Mâcon, les bénévoles de la vestiboutique et de l’épicerie sociale animeront des ateliers zéro déchet à destination du grand public,
  • A Houilles, les bénévoles inviteront le grand public à une « clean walk » sur les bords de Seine,
  • A Paris, à la laverie solidaire, les bénévoles proposeront la fabrication d’une lessive 100% naturelle,
  • A Kembs, les jeunes bénévoles visiteront les personnes âgées en EHPAD et, à partir d’objets du quotidien, créeront ensemble les décorations de Noël,
  • A Pau, les bénévoles sensibiliseront le grand public sur les changements climatiques à partir d’expérience immersive,
  • A Amiens, les jeunes de l’IME Henri Dunant tiendront une vestiboutique éphémère pour sensibiliser le grand public aux achats responsables.
La Croix-Rouge accueille toutes les envies d’agir

Afin de répondre à l’évolution des modes d’engagement, aux impératifs de disponibilité mais aussi aux aspirations de chacun, la Croix-Rouge française met tout en œuvre pour accueillir toutes les envies d’agir.
Elle dispose d’un maillage territorial exceptionnel, de plus d’une centaine de missions bénévoles différentes, qui permettent de s’adapter et de rendre le bénévolat accessible à tous.
La Croix-Rouge française donne aussi la possibilité, à ceux qui le souhaitent, de s’investir dans des missions à forte responsabilité (Président, Secrétaire ou encore Trésorier d’une Unité Locale par exemple).
Quant à la plateforme Red Touch’, elle favorise le bénévolat de projet.  Ce programme d’accompagnement méthodologique et financier permet à tous de lancer ou participer à une initiative solidaire partout en France.

Le bénévolat, réel vecteur d’épanouissement

Lier des relations avec les autres, donner du sens à son quotidien, acquérir et développer des compétences, appartenir à une équipe, exercer une responsabilité, le bénévolat renforce les solidarités. Mais il est aussi un moyen de se réaliser en tant qu’individu, de prendre des responsabilités et d’acquérir des compétences C’est pourquoi la Croix-Rouge française soutient leur envie d’agir en mettant à disposition de ses bénévoles plus de 80 formations.

Intégrer la Croix-Rouge française c’est aussi bénéficier d’un accompagnement durant tout son parcours afin d’évoluer au sein de l’association mais aussi de valoriser son expérience en dehors de l’association.

Les jeunes s’engagent de plus en plus à la Croix-Rouge française

La Croix-Rouge française compte plus de 13 000 jeunes bénévoles et 10 000 étudiants de moins de 30 ans qui apprennent et agissent pour lutter contre la précarité, sauver des vies, accompagner les plus vulnérables, sensibiliser aux enjeux humanitaires, ou encore mener des projets solidaires. Ils sont engagés dans des missions diverses dans les domaines de l’action sociale, de l’urgence et du secourisme, mais aussi de la vie associative et de la jeunesse. 
Porteurs de projets et d’initiatives, ils souhaitent plus que jamais agir et participer pleinement aux nouvelles réponses à inventer dans le champ de la solidarité et du vivre ensemble. C’est en toute logique que la Croix-Rouge française favorise l’accès des jeunes aux instances dirigeantes de l’association et leur confie des responsabilités (présence au conseil d’administration, signature de l’appel des jeunes du CESE, co-construction de la Masterclass interassociative pour favoriser la prise de responsabilités de jeunes, responsabilités territoriales jeunesse…).
Dans le même esprit, la Croix-Rouge française a créée, dans le cadre de son convention avec le Ministère de l’Education Nationale, l’option Croix-Rouge dans les établissements scolaires pour accompagner les élèves à devenir des citoyens engagés et solidaires. 

Le bénévolat, une source d’insertion

Le bénévolat est aussi une vraie source d’insertion pour celles et ceux qui rencontrent des difficultés dans leur parcours professionnel ou dans leur parcours de vie et la rencontre avec les autres permet de sortir d’un environnement parfois difficile. Le bénévolat valorise l’individu, il peut lui rendre sa dignité en lui faisant prendre conscience qu’il est utile aux autres, qu’on a besoin de lui, qu’il est attendu.

* La France bénévoles : évolutions et perspectives 2019 – Mai 2019 – Recherches et Solidarités

Des missions diverses et des actions de solidarité multiples

Dans le champ de l’action sociale

Améliorer le quotidien des personnes les plus précaires, lutter contre l’isolement social ou encore accompagner la parentalité… des milliers de bénévoles sont engagés dans le champ de l’action sociale à la Croix-Rouge française et peuvent s’investir dans de nombreuses missions concrètes telles que : l’aide alimentaire, l’aide vestimentaire, les dispositifs itinérants pour rompre l’isolement et créer du lien social, l’accès à l’énergie et la lutte contre la précarité énergétique, l’accès à la culture et les loisirs, l’acquisition des savoirs de base, Croix-Rouge Ecoute (service de soutien psychologique par téléphone), la réinsertion des personnes sous main de justice, l’Accueil Santé Social, le Samu social, la mobilité, les Espace bébé parents, les Haltes répit-détente Alzheimer, le Rétablissements des liens familiaux, l’Accueil de jour/point hygiène…

Dans le champ de l’urgence et du secourisme

Réalité souvent méconnue : les équipiers de la Croix-Rouge française présents sur les postes de secours, lors de situations d’urgence ou qui forment les citoyens aux gestes qui sauvent sont des bénévoles.
Prendre en charge des personnes blessées lors d’un événement sportif, d’une soirée étudiante, ou d’une feria, contribuer aux côtés des sapeurs-pompiers ou du SAMU aux secours d’urgence, venir en aide aux populations en situation d’exception (catastrophe naturelle, crise sanitaire) : les bénévoles de la Croix-Rouge française donnent chaque année plus d’un million d’heures au service de leurs concitoyens.

Ce sont autant d’hommes que de femmes, de toutes origines, de tous profils, partout en France. Ils sont équipiers, chefs d’intervention, réservistes, cadres techniques opérationnels, chauffeurs, directeurs locaux ou départementaux… Ils sont comme chacun d’entre nous, mais ils ont choisi un engagement hors du commun.

Pour devenir secouristes, la Croix-Rouge française les forme et les accompagne. Dans cet engagement, ils trouvent le plaisir d’agir en équipe, la satisfaction d’être pleinement utiles, d’acquérir des compétences techniques mais aussi des savoir-être particuliers (gestion du stress, capacité d’adaptation, organisation…).

A propos de la Croix-Rouge française

La Croix-Rouge française compte près de 60 000 bénévoles et 17 500 salariés qui donnent de leur temps, apportent leurs compétences et leurs expertises tout au long de l’année.
Dans les grandes agglomérations, en zone rurale, dans les banlieues, partout en France, métropolitaine et dans tous les territoires ultra marins, mais aussi à l’international, des femmes et des hommes, spécialistes du secourisme, acteurs de la solidarité sociale et sanitaire ou simplement porteurs d’humanité, engagés dans la réalisation d’un puissant idéal, viennent en aide et accompagnent des millions de personnes.
En 2018, plus de 90 000 victimes ont été secourues et près de 135 000 citoyens ont été initiés ou formés aux gestes qui sauvent ; 1 200 000 ont été accueillies et accompagnées au titre de l’action sociale ; 3 690 000 personnes ont été aidées à l’international ; 25 000 étudiants ont bénéficié d’une formation sanitaire et sociale…
La Croix-Rouge française constitue aussi le premier opérateur associatif dans le champ sanitaire, social et médico-social et compte au plan national 563 établissements et services.
En savoir plus : www.croix-rouge.fr 
Suivez-nous sur : twitter.com/CroixRouge et sur Facebook
 

Près de 60 000 bénévoles :

Le bénévolat est la pierre angulaire de l’engagement associatif et le tout premier bénévole de la Croix‐Rouge n’est autre que son fondateur, Henry Dunant, lorsqu’il organise spontanément les secours aux blessés de Solferino en 1859, avec le concours de la population locale. Aujourd’hui, la Croix‐Rouge française compte près de 60 000 bénévoles et 17 500 salariés qui donnent de leur temps, apportent leurs compétences et leurs expertises tout au long de l’année.

En bref :
•    59 857 bénévoles
-    64 % de femmes
-    36% d'hommes
•    L’âge moyen des bénévoles est de 49 ans et 25 % ont 30 ans ou moins
•    48 % sont engagés dans l’action sociale
•    34 % sont engagés dans le secourisme
•    18 % sont engagés dans la gouvernance, le soutien aux activités et l’action jeunesse