Témoignages de familles réunies

Reportage RLF crédit photo : Guillaume Binet
Publié le 04/11/2009

Le respect de l’unité familiale fait partie intégrante du respect de la dignité humaine.
Notre bien-être personnel dépend en grande partie de notre capacité à maintenir des liens avec nos proches.
En rétablissant les liens familiaux, nous apportons soutien et réconfort.


Une maman reprend contact avec ses deux petits grâce à un Message Croix-Rouge 

Un silence, puis des sanglots. C'est la réaction de Marie lorsqu’elle reçoit un message Croix-Rouge (MCR) que la Croix-Rouge française (CRF) vient de lui remettre de la part de son petit garçon de 9 ans. "Nous voulons être avec toi maman, nous t'aimons".

Trois ans plus tôt, Marie vivait en Centrafrique avec son mari, son fils de 6 ans et sa petite fille qui venait de fêter son premier anniversaire. Des hommes armés font irruption chez eux un soir. Son mari est assassiné et elle réussit à fuir et à se réfugier chez ses parents avec ses enfants. Mais les assaillants la poursuivent et s’en prennent à son père et à ses oncles. Elle est de nouveau contrainte de s’enfuir.  Dans la précipitation, elle confie ses enfants à l‘église du village en donnant l’indication que leur grand-mère viendra les récupérer. Elle n’a d’autre choix que de quitter le pays, seule, pour sauver sa vie. 

Lorsque Marie quitte ses enfants, elle ne sait pas encore qu'elle devra attendre trois ans avant de savoir si ces enfants sont bien en vie et auprès de leur grand-mère...

Arrivée en France en 2018, Marie ouvre une demande de recherche auprès de la CRF. Elle rédige alors à ce moment-là, un message Croix-Rouge dans l’espoir que cette lettre puisse être remise à ses enfants. 

Quelques mois plus tard, la délégation du Comité international de Centrafrique informe la CRF que les enfants ont été localisés. Ils ont bien été récupérés par leur grand-mère. Ils vont bien et sont en bonne santé. Une photo est jointe au message. Marie redécouvre ainsi le visage de ses enfants. Lorsque les larmes se sont taries, elle a murmuré tout doucement et tout simplement : "merci"...


Une famille réunie après 3 ans de séparation grâce à l’outil de recherches TRACE THE FACE

Durant l’hiver 2019, Mme L., mise à l’abri dans un centre d’hébergement d’urgence avec ses deux enfants, fait appel au bureau de rétablissement des liens familiaux (RLF) de Lille afin de retrouver son mari. Ce dernier avait dû fuir l'Irak en 2014, seul. Quelques temps plus tard, la famille se voit aussi dans la nécessité de quitter le pays à son tour. En 2017, Mme L arrive en Turquie avec ses deux enfants et perd alors son téléphone et tout moyen de joindre son mari, lui-même toujours sur la route de l’exil. Les ponts sont rompus. Une fois en France, elle entend parler du service de rétablissement des liens familiaux. Les bénévoles qui la reçoivent lui proposent d’enregistrer sa photo sur le Internet de recherches TRACE THE FACE www.tracetheface.org

Seulement deux heures après la publication de la photo sur le site Internet, le service RLF reçoit un message via la messagerie du site. Le mari de Mme L. a reconnu sa femme! et écrit « this is my wife, tell me where she is » (« c’est ma femme, dites-moi où elle est »).

Les bénévoles prennent alors contact avec lui et vérifient toutes les informations. La Croix-Rouge peut alors confirmer à Mme L. que son mari est bien en vie ! Il s’avère même que de son côté, Mr. L. se connectait tous les jours au site TRACE THE FACE depuis des mois dans l’espoir de voir apparaître le visage de sa femme parmi ces milliers de photos… 


A ce jour, le service RLF a permis à 12 familles haïtiennes, victimes du séisme de 2010, d’être réunies.