Jeunes en prison : fin ou début des problèmes ?

Publié le 24/11/2008

 

Ces évènements visent principalement à sensibiliser nos concitoyens sur les questions liées à la prison, et cette année plus particulièrement à propos des jeunes. Les JNP affichent donc un double objectif ambitieux : modifier progressivement le regard de notre société sur le milieu carcéral et contribuer à informer les citoyens sur la situation des jeunes délinquants.

Intitulées « Jeunes en prison : fin ou début des problèmes ? », ces journées nationales traitent cette année de l’enfermement des jeunes. Elles invitent chaque citoyen à s’interroger sur la question de l’enfermement comme réponse à la délinquance de jeunes de plus en plus difficiles. En effet, la délinquance juvénile revêt des formes de plus en plus graves (coups et blessures volontaires, viols, viols collectifs…). Quelles réponses apporter ? Depuis 2007, des établissements pénitentiaires spécialisés pour mineurs (EPM) ont ouvert.

Sommes-nous aujourd’hui en mesure de réaliser un premier bilan ? Certains considèrent que les mineurs n’ont pas leur place en prison, d’autres au contraire estiment que la prison peut constituer un choc salutaire pour ces jeunes et rompre avec leur parcours de délinquant.

Rendez-vous partout en France du 24 au 30 novembre pour en parler, échanger, s’informer… autour d’animations telles que des soirées ciné-débat, cafés philo, expos d’oeuvres de personnes détenues,... ouvertes à tous et gratuites. Une façon originale et subtile de prendre conscience de la réalité judiciaire et des actions que mènent les associations auprès des personnes sous main de justice.

L'événement national

Des événements ont lieu dans les villes suivantes. Vous trouverez le programme complet dans le dossier de presse.

 

  • Strasbourg, Dijon, Chalons en Champagne, Auxerrer
  • Valence, St Etienne, Lyon
  • Avignon, Marseille, Draguignan
  • Lille, Maubeuge, Douai
  • Brest, Nantes
  • Blois, Bois d'Arcy, Fleury Merogis
  • Toulouse
  • Nouméa

 

Les partenaires

Le Groupe national de concertation prison réunit, depuis bientôt dix ans, les représentants nationaux d’associations et des aumôneries de prison, afin d’échanger sur un certain nombre de préoccupations communes autour de l’univers carcéral. Fort de la diversité et de l’action de terrain de ses membres sur l’ensemble de la France, le GNCP approfondit et se positionne sur certains sujets d’actualité, dans le but demener une action citoyenne commune relayée à l’échelon local par l’ensemble de ses réseaux.

 

  • ANVP, Association Nationale des Visiteurs de Prisons
  • Aumônerie Catholique des Prisons
  • Aumônerie Musulmane des Prisons
  • Aumônerie Protestante des Prisons
  • Croix-Rouge française
  • FARAPEJ, Fédération des Associations Réflexion Action Prison et Justice
  • FNARS, Fédération Nationale des assocations d'accueil et de réinsertion sociale
  • GENEPI, Groupement Etudiant National d'Enseignement aux Personnes Incarcérées
  • Secours Catholique
  • UFRAMA, Union Nationale des Fédérations Régionales des associations de maisons d'accueil de familles et proches de personnes incarcérées