Assemblée générale 2021 : cap sur 2030

Assemblée générale 2021 : cap sur 2030
Publié le 15/09/2021

Crédit photo © Matthieu Suprin

Les 10 et 11 septembre 2021, la Croix-Rouge française a tenu sa 77e assemblée générale à Paris et Montrouge (92), en présence de plus de 250 participants. Une assemblée générale exceptionnelle qui marque la fin du mandat de président du Professeur Jean-Jacques Eledjam, l’élection de son successeur, Philippe Da Costa, et l’adoption d’engagements stratégiques forts pour les dix prochaines années. De plus, avec une émission « C A NOUS spéciale AG » diffusée en direct le matin du samedi 11 septembre, elle était ouverte sur l’extérieur, accessible à tous les volontaires, bénévoles et salariés de l’association. Retour sur les grands temps forts de l’événement.

« Après une assemblée générale 2020 intégralement en distanciel, c’est pour moi une grande joie de vous retrouver aujourd’hui à la Cité universitaire de Paris. » Vendredi 10 septembre, non sans émotion, le professeur Jean-Jacques Eledjam introduit cette rencontre, sa dernière en tant que président national. A l’issue de cette journée, il redeviendra « bénévole parmi les bénévoles » et laissera les rênes de l’association à un nouveau président, un bureau national inédit, un conseil d’administration renouvelé.

Le programme de cette assemblée générale était particulièrement riche. Présentation des différents rapports, interventions de Peter Maurer, président du Comité international de la Croix-Rouge (CICR) et de Francesco Rocca, président de la Fédération internationale des sociétés de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge (FICR), vote de plusieurs résolutions et élection du nouveau conseil d’administration, découverte des différentes directions métiers au Campus, à Montrouge, émission « C A NOUS spéciale AG », ateliers…

Gabarit header article site national(7)
 

« Au cours des dernières années, la Croix-Rouge française est devenue une société nationale tournée vers l’avenir, à l’avant-garde de l’exploration des tendances et des innovations pour être prête pour le futur. » Francesco Rocca, président de la Fédération internationale des sociétés de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge (FICR)

Une nouvelle gouvernance tournée vers l’avenir

Après la présentation de différents rapports, notamment le dernier rapport moral du Professeur Jean-Jacques Eledjam en tant que président de la Croix-Rouge française, l’assemblée générale était invitée à voter plusieurs résolutions. Il s’agissait notamment d’élire le nouveau conseil d’administration, lequel s’est réuni plus tard à huis-clos pour nommer un président et composer le bureau national.

Gabarit header article site national(5)
 

Dans la grande salle de la Cité universitaire, les votants ont été appelés à voter électroniquement. Testée l’an dernier dans un contexte sanitaire très tendu, cette méthode a été de nouveau plébiscitée pour permettre au plus grand nombre d’élus de participer. En fin de matinée, toutes les résolutions ont été adoptées et un nouveau conseil d’administration, réunissant vingt-cinq personnes réparties en trois collèges, a été élu. Un peu plus tard, dans l’après-midi, le nom du nouveau président de la Croix-Rouge française était dévoilé.

Il s’agit de Philippe Da Costa, âgé de 58 ans, qui est depuis de nombreuses années engagé au sein de la Croix-Rouge française dont il était le secrétaire national depuis 2017. 

Gabarit header article site national(6)
 

Officiellement élu, Philippe Da Costa a remercié l’ensemble des personnes présentes et s’est adressé chaleureusement aux membres de l’assemblée générale.

« Plus que jamais, la solidarité, l’éducation, la prévention et la préparation aux risques, mais également la présence territoriale de la Croix-Rouge française, constituent des réponses majeures aux défis que doit relever l’institution », a-t-il souligné.

A la découverte du Campus

Gabarit header article site national
 

Après la matinée à la Cité universitaire, les participants se sont dirigés vers le Campus Croix-Rouge, à Montrouge où les élus étaient invités à découvrir les locaux du siège, le centre opérationnel (CO), l’accélérateur 21 et les différentes directions.

Participation des publics, dynamique tiers-lieux, option Croix-Rouge, Croix-Rouge Écoute, responsabilité sociétale de l’organisation (RSO), Croix-Rouge Mobilités, les différentes formes d’engagement, communication, opérations internationales, immobilier, code de conduite et devoir d’exemplarité, santé-secours, maraudes mixtes, exposition du pôle coordination migration sur la Caravane de l’exil… : au total, une quinzaine de stands ont accueilli les visiteurs durant une partie de l’après-midi. Rencontres, découvertes, échanges, partage d’expérience : les locaux du Campus ont vibré d’une joyeuse animation.

Un « C A NOUS » spécial nouveau mandat

Gabarit header article site national(1)
 

Samedi 11 septembre, deux temps forts ont marqué la matinée : la première intervention officielle du nouveau président national, Philippe Da Costa, devant les élus pour présenter sa vision de la Croix-Rouge française et les défis de son mandat :

« Être présents « avant » - dans la préparation, la prévention et l’éducation -, « pendant » - pour protéger, secourir et mettre à l’abri - et « après » les ruptures ou les crises - pour permettre à chacun de se relever en donnant à tous la possibilité de tisser et retisser ce lien social, qui est la meilleure prévention face à la crise suivante -, voilà le sens de notre projet associatif, et voilà notre mission. »

Une prise de parole suivie par celle de Jagan Chapagain, le Secrétaire général de la Fédération internationale des sociétés de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge (FICR).

Le plateau de « C A NOUS » s’est ensuite installé sur la scène pour une émission inédite, diffusée en direct sur la chaîne You Tube de la Croix-Rouge française. Parce que l’assemblée générale est le cœur battant de la démocratie associative, l’idée était de faire de ce rendez-vous un moment participatif et accessible.

Quatre lignes de force constituaient la trame de l’émission, révélatrices de la façon dont la Croix-Rouge française veut aujourd’hui fonctionner : écouter les besoins d’abord, en recueillant la parole des personnes que l’on accompagne* ; comprendre l’environnement et le contexte, à travers la parole d’experts*; proposer des solutions, pertinentes et efficaces ; enfin, décider et s’engager en adoptant de nouvelles orientations stratégiques.

Gabarit header article site national(4)
 

« Face à l’horizon de crises, nous avons un rôle historique à tenir auprès des personnes vulnérables. Nous devons donc nous mettre en ordre de marche pour centrer nos forces sur les activités qui permettent de renforcer la capacité de résilience des populations, agir dans un nouveau cadre commun pour renforcer notre lisibilité et notre efficacité et, enfin, assurer la transition écologique de l’association », a ajouté Philippe Da Costa, président de la Croix-Rouge française.


* Témoignages en direct de Vincent, Jacques, Niaz, Moustapha, Emmanuelle, Paul et Quentin.

* Anne-Laure Kiechel, présidente de Global Sovereign Advisory ; Philippe Gustin, Préfet, directeur de cabinet du ministre des Outre-mer ; Fernanda Matsuoka, Chief Operating Officer - Youth Climate Leaders ; Pascal Ruffenach, président du directoire du groupe Bayard.

Anne-Lucie Acar