Coronavirus - COVID-19 Coronavirus - COVID-19

Coronavirus - COVID-19 Coronavirus - COVID-19

COVID-19 : la Croix-Rouge renforce ses activités auprès des personnes sans domicile fixe

COVID-19 : la Croix-Rouge renforce ses activités auprès des personnes sans domicile fixe
Publié le 03/04/2020

La période de confinement que nous vivons tous actuellement est inédite et difficile à vivre lorsque l’on a un toit mais elle devient particulièrement rude pour les personnes mal-logées ou sans domicile. Isolées, sans accès à l’alimentation, à l’eau, à des toilettes et à l’hygiène de base, elles sont encore plus vulnérables face à la pandémie de Covid-19.


Dans ce contexte de crise, la Croix-Rouge française a décidé de maintenir l’ensemble de ses dispositifs à destination de ces publics précarisés pour ne pas aggraver leur situation déjà très difficile. Jean-Christophe Combe, directeur général de la Croix-Rouge française souligne "qu’en plus d'une urgence de santé publique, nous avons une urgence humanitaire. La Croix-Rouge est aujourd'hui engagée sur tous les fronts, mobilisant tous ses bénévoles et assistants sociaux, sur tout le territoire."


RENFORCEMENT DES DISPOSITIFS D’ACCUEIL ET D’HÉBERGEMENT D’URGENCE

Pour faire face à cette situation, le gouvernement a annoncé début mars une prolongation de la trêve hivernale jusqu’au 31 mai, permettant ainsi le maintien des places d’hébergement d’urgence ouvertes au début de l’hiver. La Croix-Rouge française, qui gère des centres provisoires d’hébergement, s’est félicitée de ces mesures pour pérenniser la mise à l’abri des plus fragiles et s’est organisée en conséquence. Par ailleurs, nos centres d’hébergement d’urgence sociale habituellement ouverts seulement la nuit restent dorénavant ouverts 24 heures sur 24. « Il était impensable de demander aux personnes de repartir le matin, avec la rue pour seule alternative », explique Thierry Gheereart, directeur du pôle de lutte contre les exclusions de la Vienne. « Les équipes se sont donc adaptées afin de pouvoir distribuer trois repas par jour aux résidents, dîner et petit-déjeuner mais aussi désormais le repas de midi. »

Lire notre reportage dans la Vienne

Les lieux d'accueil de jour, les points hygiène et les accueils santé-social constituent aussi un moment de répit et de lien social. Ouverts en journée, ils permettent aux personnes sans-abri de discuter, d’être écoutées, de se reposer, de se laver, de laver leur linge. Il est primordial qu’ils puissent continuer de fonctionner en dépit des mesures de confinement. Ces lieux ont été réorganisés afin de respecter les mesures barrières et les consignes de sécurité en vigueur.

Suivez nos équipes dans les Vosges


MAINTENIR LE LIEN AVEC LES PERSONNES SANS-ABRI : LES MARAUDES

Pour les sans-abri, la période est particulièrement anxiogène. Avec le confinement imposé à tous, ils se sentent, encore plus qu’en temps normal, vulnérables et démunis face à la maladie. Les bénévoles intensifient donc leurs maraudes pour maintenir le lien social, apporter du réconfort et s’assurer que les personnes vont bien. Ils distribuent aussi des paniers repas, de l’eau, des produits d’hygiène, des couvertures. En cas de suspicion de maladie covid-19, les personnes sont orientées vers les structures médicales afin d’être prises en charge en fonction de leur état.

 

Les équipes de la Croix-Rouge française à Lyon


LES CENTRES D’HÉBERGEMENT SPÉCIALISÉS

Pour les personnes sans-abri atteintes du Covid-19 mais ne présentant pas de symptômes graves nécessitant une hospitalisation, des structures spécifiques de mises à l’abri et de confinement dans des espaces individuels sécurisés ont été ouvertes. La Croix-Rouge gère plusieurs dizaines de centres de ce type, offrant aux personnes accueillies un accompagnement social, des prestations d’hébergement et d’hygiène, des repas ainsi qu’un service de conciergerie. Sur place, médecins et infirmiers assurent le suivi médical et la prise de médicaments afin de s’assurer que la personne ne présente pas de complications nécessitant une hospitalisation.


LES DISTRIBUTIONS ALIMENTAIRES

distribution alimentaire-bachelet

Nos activités de distribution alimentaire se poursuivent aussi dans les unités locales, les épiceries sociales, via Croix-Rouge sur roues dans certaines régions rurales ou dans certains espaces bébé-parents. Ces distributions sont toutefois aménagées pour éviter les rassemblements de personnes. Dans certains cas, les personnes bénéficiaires prennent un rendez-vous pour venir récupérer les produits afin de répartir les distributions et éviter les regroupements afin de respecter les mesures sanitaires imposées pour la sécurité de tous. Les bénévoles sont équipés de masques et de gants.

Lire notre interview du président de la Croix-Rouge des Hauts-de-Seine


VOUS AUSSI VOUS SOUHAITEZ AGIR

Chacun peut, à travers des gestes simples être solidaires, retrouvez nos suggestions dans cette page  confinés et solidaires, soutenir les personnes sans-abri. 

Vous pouvez aussi faire un don pour soutenir nos actions : en cliquant ici

Crédits photos : N. Beaumont et A. Bachelet