Coronavirus - COVID-19 Coronavirus - COVID-19

Coronavirus - COVID-19 Coronavirus - COVID-19

La Croix-Rouge française à bord du premier vol humanitaire vers la République centrafricaine

La Croix-Rouge française à bord du premier vol humanitaire vers la République centrafricaine
Publié le 12/05/2020

Vendredi 8 mai, la Croix-Rouge française faisait partie des associations présentes à bord du vol humanitaire parti de l’aéroport de Lyon-Saint Exupéry pour la République centrafricaine. Initié par le centre de crise et de soutien du ministère de l’Europe et des Affaires étrangères (CDCS) et par l’Union européenne, ce pont aérien a permis d’acheminer plusieurs tonnes de matériel et 70 travailleurs humanitaires dans ce pays, l’un des plus vulnérables de la planète.


Après plusieurs semaines de fermeture des espaces aériens, le décollage vendredi 8 mai du vol AEA851 à destination de Bangui, capitale de la République centrafricaine, est une étape importante dans la lutte contre l’épidémie de Covid-19 sur la planète. Initié par le centre de crise et de soutien du ministère de l’Europe et des Affaires étrangères (CDCS) et par l’Union européenne, ce premier vol humanitaire depuis le début de la crise était attendu. « Ce pont aérien participe à l’envoi sur place des nécessaires renforts en personnel et matériel médical afin que nous puissions contribuer à la riposte à la pandémie, aux côtés de la Croix-Rouge centrafricaine, notre partenaire privilégié, explique ainsi Jean-Christophe Combe, directeur général de la Croix-Rouge française. Je remercie notre ministère de l’Europe et des Affaires étrangères et la Commission européenne pour le soutien efficace donné aux organisations humanitaires en la circonstance. »


Equipements de protection individuelle

Aux côtés de plusieurs ONG, rassemblées au sein du Réseau logistique humanitaire (RLH), la Croix-Rouge française a envoyé du matériel indispensable pour appuyer ses actions de santé, notamment communautaire, en riposte au Covid-19 en République centrafricaine. Masques chirurgicaux, gants, surchaussures, lunettes de protection, thermoflash... Au total, quatre tonnes d’équipements de protection individuelle (EPI) sont arrivées à destination. En outre, trois travailleurs humanitaires de la Croix-Rouge française (coordinateur terrain, logisticien et coordinateur financier), bloqués en France en raison de la fermeture des frontières de la Centrafrique, ont pu rejoindre leur mission et retrouver leurs équipes. Médecins, sages-femmes, infirmiers, logisticiens, ingénieurs en eau et assainissement… Les acteurs de l’association en poste en République centrafricaine sont largement mobilisés pour contribuer à lutter contre la propagation du virus.


Activités spécifiques

Présente en Centrafrique depuis 2004, la Croix-Rouge française déploie des programmes à Bangui et dans la région de la Mambéré Kadei (à l’ouest du pays) : 435 997 personnes en sont aujourd’hui bénéficiaires. Afin de lutter contre l’épidémie de Covid-19, des activités spécifiques ont été mises en place, en lien direct avec la Croix-Rouge centrafricaine. Dans ce cadre, l’accent est mis sur la prévention, la formation aux mesures barrières et la sensibilisation communautaire. Pour cette dernière, des présentations autour des dispositifs de lavage des mains sont réalisées par des volontaires de la Croix-Rouge centrafricaine (dans le respect des mesures de distanciation), des spots et émissions radiographiques sont diffusés et des dépliants sont distribués à la population. Par ailleurs, la Croix-Rouge française intervient au niveau des structures sanitaires (les centres de santé, aussi appelés FOSA), où elle forme les personnels de santé pour répondre au Covid-19, apporte son soutien sur différents dispositifs (mises en place de zones de triage et sites d’isolement) et achemine du matériel (EPI, dispositifs de lavage des mains, solutions hydro-alcooliques, etc.). Au total, six FOSA à Bangui, dix-huit FOSA et trois hôpitaux de la région de la Mambéré Kadei reçoivent désormais l’appui de la Croix-Rouge française pour lutter contre l’épidémie. Dans le cadre de son action auprès des personnes vivant avec le VIH (PVVIH) et des patients atteints de la tuberculose, la CRF fait évoluer son engagement afin de renforcer les mesures de prévention et de contrôle de l’infection et de protéger ces personnes particulièrement vulnérables au Covid-19.


Crise humanitaire

La Croix-Rouge française contribue également au soutien psychosocial des personnes touchées par le Covid-19, des volontaires et du personnel soignant. Enfin, elle devrait rapidement doter en matériel de prévention les points de contrôle sanitaire aux frontières. La frontière ouest avec le Cameroun, pays très touché par la pandémie, est effectivement une zone prioritaire. Autant d’activités essentielles à mener dans ce pays d’Afrique subsaharienne particulièrement vulnérable. Les populations civiles y sont victimes depuis des années de conflits internes, et subissent l’une des plus graves crises humanitaires de la planète.

 

rca-crf-2