Journées nationales de la Croix-Rouge : à quoi servent vos dons ?

Journées nationales de la Croix-Rouge : à quoi servent vos dons ?
Publié le 20/05/2022

C’est l’une des questions les plus fréquemment posées aux volontaires et bénévoles de la Croix-Rouge lors de la collecte des Journées nationales. Alors, à quoi servent les dons récoltés ? Rencontres avec des bénévoles qui nous expliquent leur importance, au quotidien.


Les unités locales, au cœur de l’action de la Croix-Rouge en France

Mais avant d’y répondre, un rapide rappel sur l’organisation du travail de la Croix-Rouge en France. Celle-ci est présente sur l’ensemble du territoire, grâce à près de 62 000 bénévoles répartis en :

  • 12 délégations régionales,
  • 108 délégations départementales et territoriales,
  • 1 019 délégations locales.

Une immense partie du travail de terrain est assurée par ces délégations, qui ont pour mission de piloter l’action locale, organisée autour de différents pôles : l’action sociale, l’urgence et secourisme, la logistique, le recrutement et la formation des bénévoles.

Les dons récoltés pendant les Journées nationales représentent une part importante de leur budget annuel, parfois près de la moitié. Les sommes collectées par une unité locale sont intégralement affectées à son budget afin d’assurer toutes ses missions quotidiennes et mener à bien des actions spécifiquement locales.


Des dons indispensables au quotidien…

 “Les dons collectés servent à tout !” précise Luna, bénévole à Garches en Île-de-France. “Pour le secourisme par exemple, nous avons besoin de matériel, de camions, de compresses, d’uniformes, de défibrillateurs, de patchs pour les électrocardiogrammes... Pour mon unité, nous avons acheté par exemple une nouvelle ambulance grâce à l’argent que nous avons récolté. C’était un achat très important car la nôtre était assez ancienne et ça nous permis d’avoir du matériel de meilleure qualité pour faire du réseau de secours.”

Côté action sociale, ces dons participent à l’aide alimentaire apportée tout au long de l’année aux personnes en situation de précarité. “Ce sont des colis alimentaires avec du sec (conserves, pâtes…), du frais et des fruits et légumes, distribués une fois par semaine à chaque foyer inscrit sur une liste”, ajoute Mathilde, de l’unité locale de Rennes.

“L’action sociale, ce sont aussi les maraudes, quand des bénévoles vont à la rencontre des personnes sans-abris pour leur porter une assistance matérielle ou psychologique. Nous avons pour cela besoin de sacs de couchage, de nourriture, de kits d’hygiène, des couvertures… Tout cela coûte de l’argent et c’est à les financer que vos dons participent” complète Luna.

 


… et pour mener à bien des actions locales

En plus de ces missions, chaque unité locale mène en parallèle des actions spécifiques, qu’elle finance et met en place. Celle de Rennes a ainsi lancé la Vestiboutique : “c’est une friperie où l’on trouve de tout, à très petit prix : des vêtements adultes, enfants, bébés, des chaussures, du linge de maison, etc. C’est un lieu ouvert à tous les publics, un lieu de rencontre sociale, où tout le monde est le ou la bienvenu(e). Il permet aux personnes en situation de précarité d’avoir un sentiment de satisfaction, car ils peuvent acheter des vêtements à petit prix. Pour les personnes les plus aisées, c’est un moyen de soutenir la Croix-Rouge en donnant de l’argent à travers leurs achats.” raconte Lucie, bénévole à Rennes.

Autre exemple à Paris, raconté par Johann, de l’unité locale du 1er et 2ème arrondissement : “Grâce à la mobilisation des bénévoles et grâce aux dons récoltés, nous avons pu entreprendre des travaux pour permettre l’ouverture d’une laverie solidaire. C’est un lieu accueillant, convivial, où personnes précaires peuvent gratuitement laver et sécher leur linge. C’est un lieu qui est utile, éco-responsable et ça fonctionne très très bien !”

Les dons collectés sont donc essentiels. Ils permettent aux bénévoles de la Croix-Rouge d’agir concrètement et quotidiennement contre la pauvreté et la précarité qui touchent chaque année de plus en plus de personnes en France. Alors du 14 au 22 mai, quand vous nous croiserez dans la rue ou à un feu rouge, peu importe votre don, soyez assuré qu’il sera bien utilisé ! Merci pour votre générosité !