Interview de Caroline Soubie, responsable du pôle jeunesse et volontariat

Interview de Caroline Soubie, responsable du pôle jeunesse et volontariat
Publié le 06/12/2012

Interview de Caroline Soubie, responsable du pôle jeunesse et volontariat, lors du lancement de la plateforme web Red Touch', l'appel à initiatives solidaires pour les 13-30 ans.


En 2011, vous avez lancé l’appel à initiatives Red Touch’ à destination des 13-30 ans. Qu’est-ce qui vous a poussé, aujourd’hui, à créer une plate-forme internet en complément?

Depuis son lancement, Red Touch’ a permis de porter environ 70 projets de jeunes, ce qui est très bien, mais nous voulions faire un saut quantitatif comme qualitatif, en donnant cette opportunité à un public plus large, et en permettant à davantage de projets d’émerger. La plateforme Red Touch’ a été pensée comme un facilitateur, avec le côté spontané et direct d’internet qui permet à des projets de naître très vite. A nous de mettre ensuite en contact les porteurs de projet avec des unités et délégations susceptibles de les soutenir. Et ça marche ! Depuis son lancement, il y a deux mois, le site Red Touch’ a déjà été visité 17 000 fois et 22 projets y ont été déposés.


Comment fonctionne le site ?

redtouch.croix-rouge.fr s’adresse aux jeunes qui ont un projet mais ont besoin d’un soutien financier, qui ont une idée mais souhaitent être accompagnés, ou qui souhaitent agir mais n’ont  pas d’idée. Ils peuvent ainsi déposer en ligne un projet, s’inscrire et participer à un projet en cours ou rechercher une idée d’action à partir des projets déjà réalisés. Ils peuvent ainsi bénéficier de l’expérience et de conseils d’autres porteurs de projets. Ensuite, la Croix-Rouge apporte son soutien méthodologique et financier aux initiatives déposées et le « label » Red Touch’ qui permet souvent de crédibiliser la démarche de ces jeunes. Ce dernier aspect est aussi important dans notre démarche : nous voulons montrer que les jeunes ont une réelle capacité à porter des projets lorsqu’on leur fait confiance.


Quel a été le soutien apporté par Coca-Cola ?

En plus d’un soutien financier, ils nous ont accompagnés durant toutes les étapes de la création de la plate-forme. Nous étions d’accord sur l’importance de ne pas tomber dans les clichés, notamment celui qui consiste à penser que la « jeunesse » est uniforme. Les jeunes ne sont pas tous les mêmes, ils ont des sensibilités et des idées différentes, et c’est à partir de leurs besoins et de leurs attentes que le site Red Touch’ a été avant tout pensé. 

Propos recueillis par Clarisse Bouillet