Journée mondiale du bénévolat : les jeunes et l'engagement

Journée mondiale du bénévolat : les jeunes et l'engagement
Publié le 04/12/2012

Les jeunes ont-ils envie de s’engager ? Oui, à 82 %, d’après une étude exclusive OpinionWay sur les jeunes et l’engagement. Ils sont 82 % à penser par ailleurs qu’on ne les y encourage pas suffisamment en France. A l’occasion de la journée mondiale du bénévolat, Coca-Cola France et la Croix-Rouge française les incitent à passer à l’action en lançant Red Touch’, l'appel à initiatives solidaires pour les 15-30 ans !

Dans le cadre de leur partenariat,  la Croix-Rouge française et Coca-Cola France* ont souhaité en savoir plus sur le rapport qu’entretiennent les jeunes avec l’engagement bénévole. L’institut d’études OpinionWay** a été mandaté afin de réaliser une enquête dont les résultats confirment l’intérêt de la jeunesse pour des causes justes et sa volonté de participer au changement de la société. Parallèlement, l’enquête souligne le besoin des jeunes de se sentir informés, soutenus et encouragés dans leur envie d’agir.

L’envie d’agir

Contrairement aux idées reçues, loin d’être individualistes ou défaitistes, les jeunes se montrent optimistes et soucieux de leur prochain. Ainsi, l’enquête révèle que 82% d’entre eux souhaitent s’engager pour améliorer la société. Toutefois, ils sont autant à estimer qu’en France, l’engagement des jeunes dans le milieu associatif est insuffisamment, voire pas du tout, encouragé !

Le besoin d’être utile aux autres

53% des jeunes ont le désir de s’engager avant tout pour « se rendre utiles » et ensuite pour « servir une cause » (49%). 19% d’entre eux estiment que cela leur procurerait un sentiment de fierté personnelle. Et il y a ceux qui voient dans le bénévolat l’occasion de partager et de découvrir d’autres générations, d’autres milieux (20%). Ainsi, 17% des jeunes interrogés sont motivés par l’idée «de faire des choses ensemble », tandis que 8% considèrent que cela les aiderait à « développer de nouvelles compétences ».

Les associations perçues comme un espace d’utilité sociale

Les jeunes sont particulièrement attirés par le monde associatif, qu’ils considèrent comme un élément important de la démocratie, ainsi qu’un espace pertinent pour exprimer leur citoyenneté. Pour 55% d’entre eux, les associations sont un espace d’utilité sociale. Ils sont 48% à considérer qu’elles font ce que les pouvoirs publics ne font pas et 35% qu’elles offrent un lieu de partage de valeurs et de recherche d’un idéal commun. Enfin, à noter que 56% des jeunes souhaitent être bénévoles dans une association, et que 11% le sont déjà.

Apporter sa pierre à l’édifice

Les jeunes ne se donnent pas nécessairement comme objectif de changer la société, mais d’apporter une vraie contribution. En effet, 39% d’entre eux ont envie d’agir et recherchent une idée à mettre en œuvre, alors que 9% ont des projets précis en tête, mais ont besoin d’une aide technique ou financière pour  parvenir à réaliser leur projet. Dans ce sens, l’appel à initiatives Red Touch’ apparaît comme un outil indispensable pour, d’une part les aider dans leurs démarches, d’autre part leur apporter des réponses et une aide concrètes.



*Coca-Cola France s’est engagée pour 3 ans à soutenir la Croix-Rouge française dans ses actions auprès des jeunes. Un partenariat structuré autour de deux grands projets : le développement de Red Touch’, l’appel à initiatives solidaires de la Croix-Rouge française pour les 13 à 30 ans et la formation des collégiens de 4ème et 3ème aux enjeux humanitaires.

**Sondage OpinionWay pour Coca-Cola France et la Croix-Rouge française - Étude réalisée du 9 au 15 novembre 2012 auprès d’un échantillon de 1006 personnes, représentatif de la population française âgée de 15 à 30 ans.

Clarisse Bouillet