FAMI - Fonds Asile migration et intégration

FAMI - Fonds Asile migration et intégration

Début du partenariat :

Type de partenariat Mécénat financier

Le Fonds Asile, migrations et intégration vise à contribuer à une gestion efficace des flux migratoires et à améliorer la mise en œuvre et le développement de la politique commune de l'Union européenne en matière d'immigration et d'asile. Doté d'un budget de 3,137 milliards d'euros, il est géré en grande partie de manière directe par la Commission Européenne. Une part du budget est toutefois gérée au niveau national. Il poursuit 4 objectifs :
• renforcer et développer tous les aspects du régime d'asile européen commun, y compris sa dimension extérieure ;
• soutenir la migration légale vers les États membres en fonction de leurs besoins économiques et sociaux, comme les besoins du marché du travail, et promouvoir l'intégration effective des ressortissants de pays tiers ;
• promouvoir dans les États membres des stratégies de retour équitables et efficaces, en accordant une attention particulière à la pérennité du retour et à la réadmission effective dans les pays d'origine et de transit ;
• accroître la solidarité et le partage des responsabilités entre les États membres, en particulier à l'égard des États les plus touchés par les flux de migrants et de demandeurs d'asile.

En France, le FAMI comporte ainsi 3 grands volets : le volet "Asile" (régimes et politiques d'accueil et d'asile, réinstallation et admission humanitaire, …), le volet "Intégration et migration légale" (accueil, intégration, coordination, diagnostic, …) et le volet "Retour".

La Croix-Rouge bénéficiait déjà, de manière ponctuelle de fonds FAMI pour certaines structures d’accueil et d’accompagnement des demandeurs d’asile.

Depuis 2019, la Croix-Rouge pilote toujours, sur des financements FAMI, des structures de réinstallation de réfugiés (4 sites destinés aux réfugiés en provenance d’Afrique subsaharienne, 1 site destinés aux Casques Blancs syriens, 1 site spécifique pour les jeunes réfugiés). Le Fonds FAMI, géré au niveau national par la Direction Générale des Etrangers en France, finance aussi un projet de Plateforme d’Accueil des Demandeurs d’Asile (PADA) en Guyane.