Nouvelle épidémie d’Ebola en Guinée

Nouvelle épidémie d’Ebola en Guinée
Publié le 23/02/2021

Cinq ans après la fin de la précédente épidémie de maladie à virus Ebola en Guinée, de nouveaux cas suspects ont été détectés dans la préfecture de N'Zérékoré, au sud du pays. La résurgence du virus intervient alors que le pays est déjà confronté aux conséquences de la pandémie de Covid-19.
 
 Crédit photo : Nicolas Beaumont


Le 16 février 2021, la Guinée recensait 7 cas positifs d'Ebola, dont 3 décès et une centaine de cas contacts. 

Volontaires_Guinée

Face à cette situation et en application du règlement sanitaire international, le gouvernement guinéen a déclaré l'épidémie de maladie à virus Ebola dans la préfecture de N'Zérékoré. Une réunion de crise s'est tenue le 14 février 2021, sous la présidence du ministre de la Santé, de l'Agence nationale de sécurité sanitaire (ANSS), des partenaires techniques et financiers, internationaux et nationaux (OMS, UNICEF, OIM, MSF, ALIMA, CDC, INSP), y compris la Croix-Rouge guinéenne afin de préconiser certaines mesures et de coordonner les activités de riposte entre les différents acteurs.


Prévention et prise en charge médicale

La Croix-Rouge guinéenne est déjà active et opérationnelle. Ces derniers jours, son comité préfectoral, à N'Zérékoré, a procédé à la gestion de dépouilles mortelles de 2 victimes et à la désinfection de l'hôpital régional.
 Sur le front, ses volontaires participent à la prévention et au contrôle des infections (PCI) à travers, entre autres, la recherche de cas contacts, le soutien psychosocial, l'eau, l'assainissement et l'hygiène, les enterrements dignes et sécurisés (EDS) et la communication sur le risque et l'engagement communautaire (CREC).


La Croix-Rouge française est quant à elle pleinement engagée aux côtés de la Croix-Rouge guinéenne à travers un programme en cours financé par la délégation de l’Union européenne en Guinée. Il s’agit de réactiver 5 centres épidémiologiques dans les préfectures de Mamou, Labé, Koundara, Guéckédou et Nzérékoré pour la prise en charge médicale des patients Covid-19 et atteints de toute autre maladie à potentiel épidémique telle que la maladie à virus Ebola. 

 

832 NB1X7396