Déploiement de la distribution de kits d’hygiène auprès des personnes sans-abri

Publié le 06/02/2013

Les personnes sans-abri sont particulièrement fragilisées par des problèmes de santé liés au manque d’hygiène personnelle et sont largement exposées aux problèmes et affections cutanées. C’est ce que démontre une toute récente enquête. Par ailleurs, le plan quinquennal contre la pauvreté et pour l’inclusion sociale fait de la lutte contre les inégalités sociales de santé une priorité et veut renforcer l’accès aux soins et aux pratiques de prévention des personnes en situation de pauvreté et de précarité. La précarité est en effet un processus de fragilisation qui peut avoir des conséquences dramatiques sur la santé des personnes démunies et depuis longtemps, la Croix-Rouge française et SCA travaillent à promouvoir une meilleure hygiène corporelle et restaurer la dignité de ces personnes. Aujourd’hui, l’association s’apprête à reconduire et déployer la distribution de kits hygiène et bien-être en partenariat avec SCA, acteur mondial  en matière d’hygiène. A partir du 1er février, les équipes de la Croix-Rouge française distribueront aux plus démunis, 100.000 kits d’hygiène dans 83 départements.


L’hiver dernier, dans le cadre d’une phase pilote, les équipes de la Croix-Rouge française, avec le soutien de SCA, avaient distribué 40.000 kits d’hygiène aux plus démunis. Grâce à une trousse comprenant des produits d’hygiène [1] et un livret d’information décliné en 4 langues, les équipes de la Croix-Rouge ont pu promouvoir le retour à l’hygiène corporelle et l’accès aux soins auprès des personnes rencontrées  par les équipes mobiles/Samu-sociaux, dans les Centres d’hébergement d’urgence et les Accueils de jours, en favorisant une démarche active de leur part.
Cette opération avait alors donné lieu à une grande enquête auprès des bénéficiaires et des bénévoles Croix-Rouge impliqués dans cette action (étude OpinionWay [2] ).  Les résultats étaient sans appel. L’hygiène est un facteur essentiel pour la santé, mais également l’estime de soi et l’insertion sociale.
En effet,  près d’un bénéficiaire sur deux, parmi tous ceux rencontrés, ne possède pas les produits d’hygiène nécessaires pour réaliser sa toilette quotidienne. Pire, près de la moitié des personnes rencontrées ne connait pas les lieux où se procurer des produits d’hygiène par ses propres moyens.


L’opération kits hygiène Croix-Rouge française - SCA s’avère donc indispensable dans un contexte où les personnes à la rue qui souffrent d’un manque d’accès aux soins, sont tout particulièrement fragilisées par le manque d’hygiène alors que les pathologies liées aux problèmes d’ectoparasitose (gale et poux) et d’affections cutanées se multiplient.


Ces kits représentent ainsi un véritable outil pour accompagner une réinsertion des personnes qui en bénéficient. 79% des bénéficiaires interrogés pensent que le kit leur permettra de davantage prendre soin de leur hygiène corporelle, de se sentir plus à l’aise lorsqu’ils seront en compagnie d’autres personnes (77 % des répondants) et surtout d’aller rencontrer un professionnel de santé ou un travailleur social pour 45 %.


Le kit hygiène Croix-Rouge française -  SCA apparaît donc comme une réponse réellement adaptée aux besoins des personnes dans la rue. 88 % des répondants sont globalement satisfaits de la qualité des produits présents dans le kit hygiène et 2 personnes sur 3 le jugent complet.


Du côté des équipes mobiles de la Croix-Rouge française, l’opération est largement approuvée : 97 % des bénévoles ou salariés estiment que l’association a pour rôle d’agir en faveur de l’hygiène et de la santé. Ils sont par ailleurs très majoritairement satisfaits (à 96%) de proposer ce kit Croix-Rouge française - SCA qu’ils considèrent comme un bon outil (94%). Pour 75% des personnes interrogées, les kits hygiène permettent de sensibiliser les personnes rencontrées à l’importance d’une bonne hygiène, de susciter des échanges sur la santé avec les personnes rencontrées (71 % des répondants), de rendre les individus rencontrés plus actifs vis-à-vis de leur hygiène et de leur santé (70 %) et enfin, d’évoquer voire orienter les personnes rencontrées vers des services sociaux ou sanitaires (54 %).


Ces résultats très positifs ont conforté la volonté de la Croix-Rouge française et de SCA de renouveler et déployer cette opération, passant d’une expérimentation sur 22 départements l’année dernière à un déploiement sur 83 départements cette année.


[1] Les kits, différenciés pour les hommes et les femmes, se composent de produits d’hygiène pour une durée de 3 jours : gel douche/shampoing, brosse à dents, tube de dentifrice, rasoirs, tube de crème à raser, préservatifs, mouchoirs en papier, tube de lait hydratant, brosse à cheveux, et serviettes hygiéniques pour les femmes.

 [2] Enquête OpinionWay pour la Croix-Rouge, échantillon de 501 questionnaires (331 bénéficiaires de kits et 170 équipes CRF) sur les 3 régions tests de l’opération, mars 2012


Le Groupe SCA

SCA est un groupe international du secteur de l’hygiène et de la forêt, qui développe et fabrique des produits d’hygiène personnelle , d’essuyage papier ainsi que des produits forestiers.
Ses ventes sont réalisées dans 100 pays. SCA détient plusieurs marques renommées, dont les marques mondiales TENA et Tork. En 2011, ses ventes se sont élevées à 11,7 Milliards d’Euros. SCA compte environ 37 000 salariés. Plus d’information sur www.sca.com.
SCA en France
En France, SCA compte 2.750 personnes réparties sur 8 sites. L’entreprise produit et commercialise une large gamme de produits d’hygiène à travers les marques Nana (hygiène féminine), Tena (incontinence), Lotus (papier toilette, mouchoirs, essuie-tout), Okay (essuie-tout), Lotus professional et Tork (pour les collectivités et les professionnels), Up&Go (couches bébé), Demak’Up (coton).


La Croix-Rouge française

A la fois association fidèle aux principes fondateurs de la loi de 1901 et entreprise à but non lucratif , la Croix-Rouge française est engagée grâce à ses 54 000 bénévoles et 18 000 salariés dans le secteur de la santé, de l’aide à l’autonomie, de l’urgence et du secourisme, de l’action sociale, de la formation et de la solidarité internationale. Victimes de la très grande précarité exclues de la société, personnes dépendantes en raison de leur âge ou de leur handicap, enfants mis en danger, personnes privées de leur liberté, celles – de plus en plus nombreuses – en perte de lien social ; ou enfin, victimes des conflits, des catastrophes naturelles ou de la mauvaise gestion des ressources de notre planète, la Croix-Rouge française les accompagne dans les situations d’urgence, mais s’attache aussi à aider chacun à retrouver les conditions d’une existence digne.