Adlis

Adlis

Adlis (Association pour le Développement Local et l’Insertion Sociale), créée en 1998 a rejoint Croix-Rouge insertion le 1er décembre 2013.

88 personnes accompagnées | 324 tonnes de papiers de bureau collectés

L’établissement Adlis (Association pour le Développement Local et l’Insertion Sociale) se situe à Lunéville et Nancy :

  • 1 chantier environnement (entretien et embellissement des espaces verts, bûcheronnage, petite maçonnerie paysagère, collecte de papiers de bureau)
  • 1 chantier professionnalisant au Château de Lunéville (accueil touristique, médiation culturelle, communication, muséographie, logistique et maintenance, entretien des espaces verts, des locaux et des espaces restaurés)
  • 1 chantier de gestion de 2 parcs relais
  • 1 auto-école solidaire - Permis B - Aide à la mobilité - Ateliers mobilité

Portrait de Christine, salariée en parcours

Christine a intégré l’ACI Château de Lunéville en mai 2019 en qualité d’agent d’entretien des locaux. Après un an et demi passé au sein de l’équipe, elle a pris sa retraite en septembre 2020. Elle a fini son parcours professionnel par l’obtention d’un certificat de qualification professionnelle salariée polyvalente, une fierté pour Christine.

Après avoir travaillé durant 22 ans en industrie en tant qu’opérateur sur machine, Christine a subi un licenciement économique qui l’a contrainte à se reconvertir. Elle devient alors assistante maternelle pendant 15 ans et agent d’entretien pour le compte d’une agence d’intérim d’insertion, auprès des particuliers et au cinéma de Lunéville. Des missions précaires qui ne lui apportaient pas de stabilité. 

Son intégration sur le chantier professionnalisant au château de Lunéville lui a permis d’aborder avec sérénité l’horizon de la  retraite. 

Son meilleur souvenir à propos de son parcours à ADLIS résonne comme une ode à l’apprentissage à tout âge avec un sentiment de satisfaction personnelle : « la formation CQP Salariée Polyvalente ! Cela m’a apporté énormément grâce, notamment, aux cours en informatique. Du coup, j’ai investi dans un ordinateur et cela m’a permis de faire moi-même mes démarches informatiques notamment pour ma retraite. ”

En contrepartie, Christine a apporté à ses collègues son dynamisme et son engagement auprès des plus démunis comme dans une leçon de vie dont la morale est : « quand on n’a pas grand-chose à offrir, on donne un sourire, une attention et du réconfort ». C’est ce que Christine a fait et fait toujours même après sa retraite en s’engageant en tant que visiteuse bénévole au sein de l’établissement hospitalier de Lunéville : « Je rends visite aux malades de l’hôpital de Lunéville pour leur apporter du réconfort et échanger durant leur convalescence. »