Famileo : une famille soudée, des aînés connectés

Publié le 29/10/2018

Armel de Lesquen et Tanguy de Gelis ont lancé en 2015 un dispositif innovant pour faciliter la communication entre les personnes âgées et leur famille. La Croix-Rouge française s’y est rapidement intéressée et un partenariat a été signé en 2017. En effet, la vocation de Famileo s’intègre totalement dans un des objectifs que l’association défend dans ses actions auprès des personnes âgées : maintenir ou rétablir les liens familiaux et sociaux des seniors. La problématique de départ est assez simple. En constatant que les modes de communication, notamment intrafamiliaux, passent de plus en plus par les réseaux sociaux, comment lutter contre l’isolement de tous ceux qui n’y ont pas accès, nomment un nombre important de seniors ? Famileo offre une solution facile à mettre en œuvre pour pouvoir maintenir ces populations « dans la boucle ».

Le fonctionnement est le suivant : les membres de la famille se connectent sur une plateforme digitale et l’alimentent d’informations sur leur quotidien, de photos, etc., de la même façon qu’ils alimenteraient une page Facebook ou autre. Cela offre au passage un moyen supplémentaire de maintenir une famille soudée. Ces contenus sont ensuite compilés dans une gazette qui sera imprimée pour la personne concernée. Les fréquences de parution du support papier sont variables et les modes de diffusion adaptés aux différentes situations. Si c’est une personne âgée qui réside en EHPAD, des gazettes personnalisées sont imprimées sur place et distribuées à chacun – avec, en plus, des informations sur l’établissement pour alimenter la page web de la famille. Si la personne réside chez elle, un prestataire gère l’impression, la mise sous pli et l’affranchissement de la gazette qui est envoyée directement à son domicile. A la Croix-Rouge française, Famileo est actuellement déployé dans 4 EHPAD, une unité locale, 5 dispositifs d’aide à domicile et un dispositif pour les personnes en situation de handicap. En effet, rien n’interdit de mettre en place Famileo auprès d’autres publics que les personnes âgées et avec d’autres usages de l’application.

Marion Bousquet, chargée de projet « développement et innovation » à la Croix-Rouge française a testé Famileo auprès de sa grand-mère. Elle témoigne : « On est une dizaine de petits-enfants à contribuer à la gazette de notre grand-mère âgée de 95 ans qui habite dans sa propre maison. Elle est ravie, ça lui remonte le moral, je sens que ça lui fait du bien et que ça contribue à la maintenir alerte et en forme. »

Pour en savoir plus :www.famileo.com