Faciliter l’accès à l’hygiène aux plus démunis grâce au partenariat avec Essity

Faciliter l’accès à l’hygiène aux plus démunis grâce au partenariat avec Essity
Publié le 12/02/2019

Le droit à l'hygiène doit être au cœur des grands enjeux de société. Nul, quel que soit son sexe, son âge ou le lieu où il vit, ne doit souffrir de conditions d'hygiène insuffisante.

1.    Pourquoi vous être engagé dans ces projets ?

Marc Sanchez, Président d’Essity France : Essity, un des leaders de l’hygiène et de la santé, partage avec la Croix-Rouge française un socle de valeurs clés. Pour Essity, ce partenariat s'inscrit pleinement dans les valeurs du Groupe qui promeut l'engagement, l'attention portée aux autres, la collaboration et le courage. Notre partenariat avec la Croix-Rouge française donne un sens supplémentaire à notre activité. Celui de faciliter l’accès à l’hygiène aux plus démunis et aux personnes sans abri. Le droit à l'hygiène doit être au cœur des grands enjeux de société. Nul, quel que soit son sexe, son âge ou le lieu où il vit, ne doit souffrir de conditions d'hygiène insuffisante.

Ce partenariat est également un vecteur naturel d’engagement pour les collaborateurs d’Essity qui s’impliquent et participent chaque année auprès des bénévoles de la Croix-Rouge française à des activités sur le terrain. La fierté de participer à une action concrète, utile et solidaire est le moteur de leur engagement. Il est le prolongement de celui de notre entreprise.


Jean-Christophe Combe, Directeur général de la Croix-Rouge française : L’accès à l’hygiène est un enjeu majeur de santé publique qui constitue aussi pour chacun, le fondement de la dignité, du bien-être, de la valorisation de l’estime de soi et de l’insertion sociale. C’est tout d’abord pour répondre à ce besoin essentiel et permettre à tous, et notamment aux publics les plus vulnérables, l’accès à l’hygiène, que la Croix-Rouge française a souhaité s’investir aux côtés de son partenaire Essity sur ces projets. Cependant, au-delà du projet, pour être efficace un partenariat doit reposer sur des valeurs fortes et des convictions partagées. Depuis huit ans, nous partageons avec Essity une vision commune, celle de garantir un droit inconditionnel à l’hygiène et de participer à la réduction des inégalités. Avec le concours d’Essity, notre principe d’humanité se matérialise quotidiennement au sein de nos équipes de bénévoles et de professionnels par la distribution de kits hygiène ou encore la création et l’amélioration de nos points d’accueil dotés de sanitaires et de buanderies.


2.    Huit ans après sa création, quel bilan feriez-vous du dispositif ?

Marc Sanchez, Président d’Essity France : Chez Essity, nous avons pleinement conscience du rôle critique que joue l’hygiène dans la société. L’hygiène agit à deux niveaux. Personnel d’abord. C’est le premier ressort de l’estime de soi, de l’appréciation propre qu’a chaque individu de lui-même. Collectif ensuite. Car l’hygiène est le premier tremplin de la relation à l’autre. L’absence ou la perte d’hygiène, quelle qu’en soit la raison, contribue à une spirale qui tend à isoler les individus, à les marginaliser, à se déprécier. C’est ce qui donne un sens à notre action. Permettre aux personnes de reconquérir leur corps, leur propre estime et leur permettre de recouvrer un lien social. De reprendre pied et place dans la société.

En ce sens, les chiffres de notre action commune parlent d’eux-mêmes. Depuis le début du partenariat, plus de 720 000 Kits Hygiène et Bien-être ont été distribués aux personnes en situation de très grande précarité par les bénévoles de la Croix-Rouge française, en particulier à l’occasion des maraudes qu’ils effectuent sur le territoire français.

C’est dans cet esprit que 16 points d’accueil munis de douches, lavabos et laveries pour personnes en difficulté ont été rénovés ou créés en France depuis 2016. C’est la même fierté que partage l’ensemble des collaborateurs Essity et plus particulièrement ceux qui ont participé à des activités de la Croix-Rouge française telles que des collectes de denrées alimentaires en 2016 et 2018.

Enfin, ce partenariat est perçu comme un modèle au sein du Groupe Essity. Des initiatives similaires de collaboration entre équipes Essity et Croix-Rouge se créent aujourd’hui dans d’autres pays, en Belgique et en Espagne par exemple.


Jean-Christophe Combe, Directeur général de la Croix-Rouge française : "[…] pouvoir se laver : quand on n’a plus de chez-soi, prendre une douche est un luxe ! Quand je suis propre, je me sens davantage sûr de moi… Et puis quand on prend les transports en commun, cela permet d’être moins parano quant au regard des autres." Ce témoignage de José accompagné par notre accueil de jour de Corbeil-Essonnes illustre à lui seul l’impact et la plus-value des actions que nous menons depuis huit années. L’hygiène est avant tout le moyen de prendre soin de soi, d’avoir confiance en soi et ainsi d’entamer plus sereinement ses démarches d’insertion qu’elles soient liées à l’emploi, au logement ou encore d’exercer son rôle de parent. Si les besoins restent importants, nous pouvons nous féliciter d’apporter des réponses et des solutions concrètes aux personnes les plus démunis. L’offre d’accès à l’hygiène que nous proposons est une véritable singularité et plus-value. La réussite de ce partenariat tient avant tout au professionnalisme et à l’engagement de nos équipes de terrain et aux équipes d’Essity toujours enthousiastes et mobilisées sur nos activités et projets. Je tiens à les remercier chaleureusement !


3.    Quel serait votre souhait pour l’avenir de ce projet ?

Marc Sanchez, Président d’Essity France : Mon idéal ? Réduire la quantité de Kits Hygiène distribuée chaque année sur le terrain. Cela signifierait une diminution du nombre de personnes en situation de précarité, un accès facile et régulier de tout un chacun à l’hygiène.

Pour autant, la réalité est hélas bien différente. Nous continuerons donc à travailler main dans la main avec les équipes de la Croix-Rouge française pour que cette initiative utile et vitale perdure tant que cela sera nécessaire.


Jean-Christophe Combe, Directeur général de la Croix-Rouge française : Les besoins sont malheureusement de plus en plus prégnants et notre mission est bien évidemment de pouvoir y répondre. Les profils des publics victimes de la grande exclusion sont en constante évolution : augmentation du nombre de femmes à la rue, de personnes âgées ou encore de familles avec enfant(s). Aussi, il nous faut penser l’évolution de notre offre pour apporter la réponse la plus adaptée à chacun. 

Notre partenariat avec Essity a fait preuve de son efficacité et de sa pertinence et nous souhaitons naturellement le consolider et le prolonger.