La responsabilité sociétale de l’organisation à la Croix-Rouge française

La mission historique de la Croix-Rouge française est centrée sur la dignité, l’autonomie et la résilience des populations, ainsi que son appartenance à un mouvement international. Cela lui confère une responsabilité particulière vis-à-vis de toutes celles et ceux qu’elle accompagne. Intervenir sur les terrains de crise, de toute nature, revient à se positionner comme un acteur irréprochable et exemplaire, attentif à promouvoir le développement durable des activités, en alliant progrès sociaux, respect de l’environnement et performance économique.

Agir ensemble pour un avenir durable et solidaire 

La stratégie de responsabilité sociétale de l’organisation (RSO) à la Croix-Rouge française est le fruit d’un travail collectif (diagnostic, analyse, benchmark sectoriel, rencontres à tous les échelons, etc.). Un document de référence fixe les orientations et objectifs communs autour d’une vision et d’une ambition partagées. Un travail de communication, de pédagogie et de co-construction en découle pour accompagner les plans d’action opérationnels, pour chaque métier et chaque région, en valorisant les belles initiatives existantes.

Notre stratégie RSO s’articule autour de 4 axes :

1.       Placer l’humain au cœur de notre action : prendre soin de nos acteurs et de nos bénéficiaires

Notre identité et nos valeurs reposent avant tout sur les humains qui sont le cœur battant de notre action. La motivation, l’implication et l’engagement de tous sont au centre de ce qui constitue la vie de nos structures bénévoles et salariées. Il s’agit donc pour nous de valoriser les talents et les parcours, de favoriser l’échange et l’émulation, de donner à chacun les moyens de progresser et de s’accomplir. En effet, le bien-être, le bien collaborer, le bien vivre sont la clef de voûte de notre performance et de notre capacité à offrir le plus haut degré de qualité en termes d’accueil et de service rendu à tous ceux qui nous font confiance.

2.       Réduire notre empreinte environnementale et préserver les ressources naturelles de la planète

Avec un parc immobilier de près d’un million de m2 répartis sur près de 600 établissements et un millier de structures bénévoles qui consomment de l’énergie et génèrent des déchets au quotidien, la Croix-Rouge française exerce une responsabilité en matière d’impact environnemental et d’utilisation des ressources naturelles. De même, plusieurs milliers de kilomètres sont parcourus chaque année par les équipes et génèrent une empreinte carbone non négligeable. Réduire notre empreinte environnementale constitue un enjeu majeur, notamment si l’on considère les liens de cause à effet avec, par exemple, les dérèglements climatiques, dont les populations que nous accompagnons subissent de plein fouet les conséquences. A cet égard la Croix-Rouge exerce une double responsabilité, à la fois en termes d’adaptation mais aussi d’atténuation des risques.

3.       Renforcer notre présence et promouvoir l’écocitoyenneté sur l’ensemble des territoires

De par ses interactions quotidiennes avec les territoires sur lesquels chacune de ses structures est implantée, la Croix-Rouge française est un acteur de premier plan dans l’écosystème local, à divers titres : employeur, consommateur, prestataire de services ou de soins, vecteur de lien social et de solidarité, producteur de déchets, prescripteur de fournisseurs ou sous-traitants, etc. Il s’agit donc pour nous d’adapter l’offre de services au plus près des besoins identifiés pour optimiser notre impact social et sociétal.

4.       S’appuyer sur un modèle économique éthique, responsable et durable

S’engager dans une démarche RSO revient également pour la Croix-Rouge française à identifier les facteurs d’amélioration et d’innovation tant qualitatifs que quantitatifs au service de la « durabilité » de son développement. En d’autres termes, il s’agit de se donner les moyens de mesurer et d’optimiser sa performance globale : coûts évités, qualité du service rendu, attractivité, ancrage territorial, achats responsables, transparence et redevabilité auprès de ses différents interlocuteurs (institutionnels, société civile et financeurs).

Développement durable : un enjeu de performance globale 

RSO_shema_DD