L’Hôpital d’Enfants Margency (HEM) inaugure sa Maison des Parents. Une maison destinée à accueillir dans les meilleures conditions les parents d’enfants hospitalisés au sein de l’établissement.

Publié le 19/09/2019

Le mardi 17 septembre 2019 s’est tenue l’inauguration de la nouvelle Maison des Parents de l’Hôpital d’Enfants Margency dans le Val d’Oise en présence du Professeur Jean-Jacques ELEDJAM, Président national de la Croix-Rouge française, de Jean-Christophe COMBE, Directeur Général de la Croix-Rouge française, de Fatima OUDGHIRI, Directrice de l’Hôpital d’Enfants Margency, de Nathalie ELIMAS, Députée de la 6ème circonscription du Val d’Oise et Conseillère régionale d’Île-de-France, ainsi que de Christian RENAULT, Maire de la ville de Margency.

Cette cérémonie a été l’occasion de réunir toutes les personnes qui se sont engagées pour mener à bien ce beau projet collectif, notamment Lorie PESTER, fidèle marraine de l’Hôpital d’Enfants Margency, et les nombreux partenaires qui ont permis à la Croix-Rouge française de développer cet ambitieux projet porteur d’humanité et de solidarité. Parmi eux : Luc STREHAIANO, Président de la communauté d’agglomérations de Plaine Vallée, Daniel FARGEOT, Maire d’Andilly, Jean-Pierre ENJALBERT, Maire de Saint Prix, Alain GOUJON, Maire de Montlignon et bien sûr la Fondation des hôpitaux de Paris-hôpitaux de France, l’Institut National du Cancer, Kia et Vyv. 

Avec cette nouvelle Maison des Parents, la Croix-Rouge française souhaite aller plus loin en développant l’accueil des parents afin de renforcer le processus thérapeutique global des enfants au sein de l’hôpital. Cette Maison des Parents vient ainsi compléter l’offre proposée par l’Hôpital d’Enfants Margency, établissement de soins de suite et de réadaptation pédiatrique (SSR) considéré comme l’un des fleurons de la filière sanitaire de la Croix-Rouge française.

« Quelle fierté pour la Croix-Rouge française de voir émerger un établissement aussi complet ! La Charte européenne des Droits de l’enfant hospitalisé nous rappelle que la présence des parents est indispensable pour l’enfant hospitalisé. C’est en accord avec ce principe fondamental que l’Hôpital d’Enfants Margency et notre institution ont travaillé depuis plusieurs années sur ce projet de construction d’une Maison des Parents. La présence des parents est une condition essentielle à la guérison de ces enfants. Ainsi, cette structure permettra d’augmenter la capacité d’hébergement, de répondre aux nécessités du projet médical, d’empêcher la fracture du lien familial due à l’éloignement géographique et encore d’accompagner et de soutenir les parents dans cette difficile épreuve qu’est la maladie d’un enfant » déclare le Professeur Jean-Jacques ELEDJAM, Président de la Croix-Rouge française.

  • L’Hôpital d’Enfants Margency : une prise en charge globale et pluridisciplinaire

Établissement de Santé Privé d’Intérêt collectif (ESPIC), l’Hôpital d’Enfants Margency est certifié par la Haute Autorité de Santé et dispense des soins de haute technicité.

Avec 106 lits accueillant chaque année environ 220 enfants âgés de quelques semaines à 17 ans, le projet de l’Hôpital d’Enfants Margency réside dans la prise en charge en soins de suite très médicalisés de jeunes patients issus des services de pédiatrie des Hôpitaux et Centres de Lutte Contre le Cancer de l’Île-de-France, pour la poursuite d’un traitement avant le retour en famille.

Situé au cœur d’un domaine boisé, l’établissement offre aux enfants, sur un même lieu, à la fois la possibilité de se soigner, d’aller à l’école et de se divertir. Dès l’arrivée de l’enfant à l’hôpital, l’équipe médicale et soignante définit un projet individualisé en parfaite collaboration avec l’équipe éducative et pédagogique, dont l’objectif est de poursuivre le traitement du jeune patient tout en préservant sa vie d’enfant avant le retour en famille.

Cet établissement dispose de deux unités principales de soins :

  • Le pôle d’Onco-Hématologie

Pour les patients atteints de leucémie, tumeur maligne ou en post-greffe de moelle osseuse.

  • Le pôle de Pédiatrie Spécialisée

Pour les patients atteints de pathologie digestive, respiratoires complexes, nécessitant des soins supports importants. 

La prise en charge globale du patient s’illustre au travers de plusieurs dimensions :

  • la dimension médicale, avec une équipe de pédiatres assurant la prise en charge thérapeutique des patients,
  • la dimension paramédicale, avec le service de soins, composé de puéricultrices, d’infirmières, d’aides-soignantes. Des diététiciennes, kinésithérapeutes, orthophonistes et psychologues interviennent également.
  • la dimension éducative, dont l’objectif est d’accompagner l’enfant pour lui permettre de s’adapter à sa pathologie tout en lui réapprenant à vivre les réalités quotidiennes ; le service éducatif favorise le développement culturel de l’enfant et organise les loisirs.
  • la dimension pédagogique, assurée par une équipe d’enseignants spécialisés de l’Éducation nationale. Ces derniers permettent aux enfants de l’établissement de suivre leur scolarité sur le site.
  • la dimension familiale, très importante et indispensable à toute prise en charge globale d’enfants malades. L’accueil mais également l’hébergement des parents se développent grâce à la nouvelle Maison des Parents ; les buts poursuivis étant d’éviter toute rupture des relations familiales, de soutenir les parents et surtout de préparer le retour à domicile à travers une « éducation » aux soins.
  • La présence d’un parent, un élément essentiel à la guérison de l’enfant

 En  raison de sa spécificité pédiatrique exclusive l’Hôpital d’Enfants Margency a fait de l’accueil et l’hébergement des parents une de ses priorités.

Ainsi, l’une des missions de l’Hôpital d’Enfants Margency est de pouvoir proposer, à l’un des parents au moins, un hébergement lui permettant de demeurer auprès de son enfant hospitalisé et mettre ainsi toutes les chances de son côté en vue de la guérison.

Au sein de l’établissement, près d’un quart des enfants pris en charge vient d’Outremer ou de l’étranger (24%). La durée moyenne de séjour des patients, et donc de leurs parents hébergés, toutes origines confondues, est d’environ trois mois. Néanmoins, il est arrivé que certains séjours de patients originaires d’Outremer durent une année. De fait, la construction de cette nouvelle Maison des Parents va pleinement venir répondre au besoin de rapprochement pour le maintien des liens familiaux.  

Les objectifs de la Maison des Parents :

  • Augmenter la capacité d’accueil pour éviter des délais d’attente importants ou le refus de l’admission d’un patient par manque de place,
  • Répondre, grâce à la proximité des parents, aux nécessités du projet médical impliquant l’éducation thérapeutique des parents,
  • Empêcher la rupture du lien familial due à l’éloignement géographique,
  • Accompagner et soutenir moralement et psychologiquement les parents afin d’aider au processus de guérison de leur enfant.
  • La Maison des Parents : un lieu digne et respectueux du confort des parents

 Parce que tout enfant hospitalisé a le droit d’avoir un de ses parents à ses côtés, l’établissement est désormais en mesure de proposer un hébergement de qualité permettant à l’un des parents de demeurer jour et nuit à proximité immédiate de son enfant pour l’accompagner à chaque instant dans son parcours de soins et apprendre les gestes adaptés.

La Maison des Parents bénéficie de 30 places d’hébergement et de plusieurs salles de vie commune dont : une salle à manger, deux cuisines collectives, deux salons équipés de télévision, une bibliothèque/salle de lecture, une salle de jeux, une salle d’activités/réunion, une laverie buanderie.

Ce nouvel espace est géré par du personnel qualifié pour accueillir les parents, les soutenir et les entourer (assistance sociale notamment).

  • La Croix-Rouge française, acteur de soins en pédiatrie

 

Parmi les 18 établissements sanitaires de la Croix-Rouge française dont les activités s’inscrivent sur les champs MCO, SSR et Psychiatrie, 7 établissements disposent d’autorisations en pédiatrie en hospitalisation complète ou partielle. Ces établissements sont spécialisés dans des prises en charges pédiatriques pour les affections onco-hématologiques, les affections de l'appareil locomoteur et du système nerveux, les affections du système digestif, métabolique et endocrinien ainsi qu’en psychiatrie.

La Croix-Rouge française s’engage en faveur de la qualité des soins et de l’accueil des enfants en ayant à cœur de répondre aux exigences du champ pédiatrique comme le maintien de la scolarité durant l’hospitalisation et le maintien des liens familiaux en facilitant la présence continue des parents auprès de leur enfant hospitalisé. C’est aussi dans cette vision que nous inaugurons la Maison des Parents à l’Hôpital d’Enfants de Margency à l’heure où le rapport produit par la commission des usagers de la FHF révèle que près d’un quart des enfants hospitalisés ne peuvent pas bénéficier de la présence de leurs parents 24 heures sur 24 à leurs côtés.