Vivre@lamaison : la solution pour les personnes âgées qui souhaitent rester à domicile

Vivre@lamaison : la solution pour les personnes âgées qui souhaitent rester à domicile

Les besoins et les attentes des seniors évoluent constamment depuis ces dernières décennies. La société est inscrite dans une trajectoire de longévité de plus en plus marquée et la Croix-Rouge française souhaite adapter son accompagnement et son offre de services au plus près de ces nouveaux besoins et attentes. Forte de son expérience, la Croix-Rouge française propose une nouvelle offre de service, portée par ses Établissements d’hébergement pour personnes âgées dépendantes (EHPAD) permettant un accompagnement renforcé à domicile pour les personnes âgées de plus de 60 ans : Vivre@lamaison.


Notre objectif est de permettre aux personnes âgées en situation de perte d’autonomie, qu’elle soit physique ou cognitive, de rester vivre chez elles en renforçant la place du libre choix et en s’appuyant sur trois principes socles :

-       une coordination des acteurs intervenant auprès de la personne âgée : service de soins infirmiers à domicile, service d’aide à domicile, médecin, kinésithérapeute, infirmier, etc… En s’appuyant sur une évaluation gériatrique, l’équipe pluridisciplinaire agit pour apporter une réponse personnalisée et coordonnée, en prenant en compte les besoins et les attentes des personnes.

-       l’apport des expertises gériatriques de l’EHPAD au domicile : il ne s’agit pas uniquement d’un accompagnement à domicile. Nous apportons aux personnes à domicile toutes les offres de l’EHPAD : expertise du médecin coordonnateur, intervention d’un psychologue, d’un psychomotricien ou d’un ergothérapeuthe, accès aux différents services de l’EHPAD comme le restaurant pour les moments de convivialité, le salon de coiffure et les animations pour le bien être et le lien social.

-       la sécurisation de la personne âgée à son domicile grâce à l’évaluation du logement, la mise en place d’un service de téléassistance et l’installation au domicile d’objets connectés adaptés aux besoins de la personne. Ces services permettent non seulement d’alerter en cas de situation inhabituelle (éventuellement signe d’un danger pour la personne) et de déclencher une intervention au domicile de la personne 7 jours/7, 24h/24, mais aussi de prévenir la perte d’autonomie.


Pendant trois ans, le dispositif Vivre@lamaison est déployé et financé sur 7 territoires :

  1. En Charente, par l’Ehpad Les Marronniers à Rouillac, pour 20 usagers
  2. En Haute-Vienne, par l’Ehpad Résidence du Châtenet à Rochechouart et le Ssiad Haute-Vienne, pour 30 usagers
  3. Dans l’Yonne, par l’Ehpad d’Aillant-sur-Tholon et le Ssiad Toucy, pour 20 usagers
  4. Dans les Ardennes, par l’Ehpad Solferino à Carignan, le pôle gérontologique des Ardennes, le Ssiad Sedan et le centre de soins infirmiers Carignan pour 20 usagers
  5. Sur les 1er, 2e, 5e, 13e et 14e arrondissements de Marseille, un dispositif porté par l’Ehpad Notre maison et le Ssiad 13, pour 25 usagers
  6. À Nîmes, par l’Ehpad Résidence Indigo et le Ssiad pôle gérontologique pour 25 usagers
  7. Dans les Yvelines, porté par l’Ehpad Stéphanie et le Ssiad de Sartrouville, qui poursuivent l’expérimentation Ehpad@dom engagée en novembre 2017, avec 25 usagers.

La publication de l’arrêté du 5 octobre 2020 relatif à l’expérimentation de dispositifs renforcés de soutien au domicile (DRAD) pour les personnes âgées a permis d’officialiser cette expérimentation. Cette offre est déployée sur 10 régions, essaimée sur 23 territoires auprès de 580 bénéficiaires, conjointement avec l’Hospitalité Saint-Thomas de Villeneuve et la Mutualité Française.