5 décembre / Journée Mondiale du Bénévolat 2018 - S’engager pour sauver des vies : rejoignez les bénévoles de la Croix-Rouge !

Publié le 29/11/2018

C’est une réalité souvent méconnue : les équipiers de la Croix-Rouge française présents sur les postes de secours, lors de situations d’urgence ou qui forment les citoyens aux gestes qui sauvent sont des bénévoles. Un engagement citoyen, particulièrement enrichissant qui doit être reconnu de tous. A l’occasion de la Journée Mondiale du Bénévolat qui a lieu le 5 décembre, la Croix-Rouge française souhaite mettre en lumière les missions de Sécurité civile et donner à chacun l’envie de s’engager pour sauver des vies.

Prendre en charge des personnes blessées lors d’un événement sportif, d’une soirée étudiante, ou d’une feria, contribuer aux côtés des sapeurs-pompiers ou du SAMU aux secours d’urgence, venir en aide aux populations en situation d’exception (catastrophe naturelle, crise sanitaire) : les bénévoles de la Croix-Rouge française donnent chaque année plus d’un million d’heures au service de leurs concitoyens.

Ces bénévoles, ce sont autant d’hommes que de femmes, de toutes origines, de tous profils, partout en France. Ils sont équipiers, chefs d’intervention, réservistes, cadres techniques opérationnels, chauffeurs, directeurs locaux ou départementaux… Ils sont comme chacun d’entre nous, mais ils ont choisi un engagement hors du commun.

Ils sont 9 107 bénévoles de la Croix-Rouge française engagés pour protéger la sécurité de chacun et 4 128 initiateurs et formateurs.

Pour devenir secouristes, la Croix-Rouge française les forme et les accompagne. Dans cet engagement, ils trouvent le plaisir d’agir en équipe, la satisfaction d’être pleinement utiles, d’acquérir des compétences techniques mais aussi des savoir-être particuliers (gestion du stress, capacité d’adaptation, organisation…).

A l’occasion de la Journée Mondiale du Bénévolat 2018, la Croix-Rouge française souhaite mettre à l’honneur ces bénévoles de Sécurité civile dont le rôle, la disponibilité et l’implication sont incontournables et prépondérants dans les missions de l’association.

Les mettre à l’honneur et aussi lancer un appel : la Croix-Rouge a plus que jamais besoin de ces bénévoles dans un contexte où la Sécurité civile représente un défi majeur des années à venir, compte tenu de la menace terroriste, des risques de crises sociétales ou encore de l’augmentation des catastrophes naturelles. La Croix-Rouge française espère bien leur donner l’envie de rejoindre les 59 000 bénévoles de l’association sur ces actions.
Rendez-vous sur www.croix-rouge.fr.

Les bénévoles de l’urgence et du secourisme à la Croix-Rouge en 2017 c’est :

  • 9 107 intervenants secouristes (34 % des 59 000 bénévoles de la Croix-Rouge française sont engagés dans le secourisme, 51% sont des femmes, 42 % sont âgés de 18 à 30 ans et 29 % de 31 à 45 ans)
  • 80 338 personnes formées à la prévention et aux secours civiques de niveau 1 (PSC1)
  • 50 054 personnes initiées aux premiers secours
  • 57 372 postes de secours lors de manifestations diverses
  • 5 095 vacations de prompt secours soit l’équivalent de 11 808 postes de secours
  • 86 713 personnes prises en charge

A propos de la Croix-Rouge française

Dans les grandes agglomérations, en zone rurale, dans les banlieues, partout en France, mais aussi à l’international, des femmes et des hommes, bénévoles et salariés de la Croix-Rouge française, spécialistes du secourisme, acteurs de la solidarité sociale et sanitaire ou simplement porteurs d’humanité, engagés dans la réalisation d’un puissant idéal, viennent en aide et accompagnent des millions de personnes chaque année.
En 2017, plus de 85 000 victimes ont été secourues et près de 130 000 citoyens ont été initiés ou formés aux gestes qui sauvent ; 1 200 000 ont été accueillies et accompagnées au titre de l’action sociale ; 3 690 000 personnes ont été aidées à l’international ; 25 000 étudiants ont bénéficié d’une formation sanitaire et sociale…

Plus de 59 000 bénévoles :
Le bénévolat est la pierre angulaire de l’engagement associatif et le tout premier bénévole de la Croix‐Rouge n’est autre que son fondateur, Henry Dunant, lorsqu’il organise spontanément les secours aux blessés de Solferino en 1859, avec le concours de la population locale.

Aujourd’hui, la Croix‐Rouge française compte plus de 59 000 bénévoles et 17 500 salariés qui donnent de leur temps, apportent leurs compétences et leurs expertises tout au long de l’année.

En bref :

  • 59 056 bénévoles
    • 64 % de femmes
    • 36% d'hommes
  • L’âge moyen des bénévoles est de 49 ans et 25 % ont 30 ans ou moins
  • 48 % sont engagés dans l’action sociale
  • 34 % sont engagés dans le secourisme
  • 18 % sont engagés dans la gouvernance, le soutien aux activités et l’action jeunesse