Journée mondiale des premiers secours – 8 septembre 2018 - Dans 9 situations d’urgence sur 10, c’est la vie d’un proche qui est en jeu

Publié le 31/08/2018

Découvrez ICI le film réalisé pour la JMPS

Téléchargez ci-contre le dossier de presse

Le lancement national aura lieu à Créteil (94)
En présence du Pr Jean-Jacques ELEDJAM, Président de la Croix-Rouge française
Rendez-vous le samedi 8 septembre à 9h30 sur le village Croix-Rouge française
au Centre commercial régional Créteil Soleil

Dans 9 situations d’urgence sur 10, c’est la vie d’un proche qui est en jeu ! La Journée mondiale des premiers secours (JMPS) qui se tient le samedi 8 septembre prochain vient clôturer « L’été qui sauve », le nouveau challenge de la Croix-Rouge française qui s’est donné pour objectif de former un maximum de personnes aux gestes qui sauvent durant la période estivale. Aujourd’hui, plus de 20 000 personnes ont été formées ou initiées. Point d’orgue le 8 septembre partout en France : des milliers de bénévoles secouristes de la Croix-Rouge française se mobilisent pour informer et initier gratuitement petits et grands aux gestes de premiers secours, à l’utilisation du défibrillateur et aux comportements qui sauvent en cas de situation exceptionnelle. Chaque citoyen est invité à venir à leur rencontre pour s’initier aux gestes qui sauvent.
 

Le Professeur Jean-Jacques ELEDJAM, Président de la Croix-Rouge française, sera présent au lancement national de la JMPS qui se déroulera à Créteil. Une journée durant laquelle les bénévoles de la Croix-Rouge française proposeront au grand public de participer gratuitement à six ateliers d’initiations aux gestes qui sauvent (accidents domestiques de la maison, protection, alerte, PLS, urgence cardiaque (avec l’utilisation du défibrillateur), prévention routière…

Le rôle essentiel du citoyen dans la chaîne de secours

Accidents de la vie courante, accidents de la route, arrêts cardiaques, catastrophes naturelles… Chaque citoyen peut être confronté à une situation d’urgence. Première victime potentielle, il en est aussi le premier témoin et donc le premier à pouvoir intervenir en attendant l’arrivée des secours et dans 9 situations d’urgence sur 10, c’est la vie d’un membre de sa famille, un collègue, un ami, un voisin,… qui est en jeu.

La Journée mondiale des premiers secours est l’occasion pour la Croix-Rouge française de rappeler que chacun peut agir face à une situation d’urgence et qu’il faut prendre conscience du rôle primordial des citoyens dans la chaîne de secours afin d’augmenter les chances de survie du plus grand nombre.

13 minutes c’est le temps moyen d’arrivée des secours en France. Par ailleurs, 64% des accidents cardiaques ont lieu devant témoin mais seulement 50% d’entre eux pratiquent un massage cardiaque, or chaque minute qui passe sans massage cardiaque fait perdre 10% de chance de survie à la victime. Si l’on doublait le nombre de personnes formées au massage cardiaque, 2 000 personnes seraient sauvées chaque année.

Si le domicile est souvent perçu comme un lieu sécurisé, c’est malheureusement là où se produisent 80% des accidents. Chocs électriques, brûlures, intoxication, étouffement, noyade, perte de conscience, arrêt cardiaque, chutes… sont autant de risques auxquels sont confrontés tous les groupes d’âge dans leur vie quotidienne et qui représentent notamment la principale cause de mortalité infantile dans les pays à haut revenu.

Concernant les accidents de la route, alors que 97 % des Français déclarent posséder un triangle, ils sont très peu nombreux à savoir l’utiliser. En effet, plus de 50 % des Français ignorent la distance réglementaire pour placer le triangle de pré-signalisation sur une route, à savoir à plus de 30 mètres du véhicule accidenté ou en panne et seulement 7 % des personnes interrogées savent qu’il ne faut pas placer le triangle de pré-signalisation sur autoroute.

Des accidents et des erreurs qui pourraient être évités et qui sont le résultat d’un manque de prise de conscience des facteurs de risque et de maitrise des gestes qui sauvent. Par exemple, l’enquête exclusive Ifop réalisée en mai 2017 pour la Croix-Rouge française est révélatrice de ces lacunes : 62% des Français ne savent pas réagir face à un enfant qui vient d’avaler du liquide vaisselle et 61% n’ont pas le réflexe immédiat de pratiquer un massage cardiaque face à une personne inconsciente qui ne respire plus.

Et pourtant, une personne meurt d’un accident cardiaque toutes les dix minutes en France. Un ménage sur deux a été, ou sera touché dans l’année, par un accident domestique. Une personne sur deux dans le monde risque d’être affectée au moins une fois dans sa vie par une catastrophe naturelle. Arrêts cardiaques, accidents domestiques, accidents de la route, situations d’exception, catastrophes naturelles : la meilleure chance de survie d’une victime c’est la personne qui se trouve à ses côtés lorsque survient l’évènement. L’apprentissage des gestes de premiers secours est à la portée de tous, même des plus jeunes, pour acquérir très tôt les bons réflexes.

Il faudrait qu’une personne par foyer soit formée aux gestes qui sauvent.

Depuis 2008, la Croix-Rouge française, premier opérateur pour la formation aux gestes qui sauvent, s’est lancé un défi : responsabiliser les citoyens afin que chacun puisse passer du statut de victime potentielle à celui d’acteur responsable de sa propre sécurité et de celle de ses proches.

Rendez-vous partout en France le 8 septembre prochain.
Aux traditionnelles initiations aux gestes qui sauvent, pour petits et grands, initiations aux urgences cardiaques et initiations à la réduction des risques, un module spécifique dédié aux initiations premiers secours « sécurité routière » sera proposé.

Pour le lancement à Créteil, merci de bien vouloir vous accréditer auprès
du service de presse : 01 44 43 12 07 – 06 07 34 99 29

Chiffres clés sur le secourisme à la Croix-Rouge française en 2017

URGENCE ET OPÉRATIONS SECOURISTES

  • 57 372 postes de secours lors de manifestations diverses
  • 5 095 vacations de prompt secours, soit l’équivalent de 11 808 postes de secours
  • 86 713 personnes prises en charge dans l’année
  • 91 délégations territoriales qui ont mené 328 opérations

Nombre d’intervenants secouristes bénévoles : 9 107
FORMATIONS AUX PREMIERS SECOURS ET AU SECOURISME

  • 50 054 citoyens initiés aux premiers secours (IPS)
  • 80 338 citoyens formés à la prévention et aux secours civiques de niveau 1 (PSC1)

A propos de la Croix-Rouge française

Aujourd’hui, la Croix-Rouge française compte 60 000 bénévoles et 17 500 salariés qui donnent de leur temps, apportent leurs compétences et leurs expertises tout au long de l’année.
Dans les grandes agglomérations, en zone rurale, dans les banlieues, partout en France, mais aussi à l’international, des femmes et des hommes, spécialistes du secourisme, acteurs de la solidarité sociale et sanitaire ou simplement porteurs d’humanité, engagés dans la réalisation d’un puissant idéal, viennent en aide et accompagnent des millions de personnes chaque année.
Chaque année, plus de 100 000 victimes sont secourues et près de 120 000 citoyens sont initiés ou formés aux gestes qui sauvent ; 1 200 000 sont accueillies et accompagnées au titre de l’action sociale ; 3 690 000 personnes sont aidées à l’international ; 25 000 étudiants bénéficient d’une formation sanitaire et sociale…